Mardi 8 août 2006 2 08 /08 /Août /2006 18:49
Les jolies demoiselles









J'ai passé pas mal de temps au bord des cours d'eau ces derniers mois.


J'ai usé mes bottes, me suis fait des ampoules et ai mouillé mon pantalon :





J'ai dû me battre contre des orties :
 



J'ai vu une chouette effraie, un daim, un lièvre, une poule d'eau, un rat musqué, de jolies libellules demoiselles. De vraies découvertes pour moi qui n'avais jamais eu l'occasion de voir ces animaux ailleurs qu'à la télé. Un véritable enchantement !


Mais tous ces animaux ont été bien trop farouches pour se laisser photographier. Et c'est tant mieux car j'en garde un souvenir magique. Tout de même, j'en ai trouvé que je connaissais déjà et qui n'ont eu de cesse de me suivre à chaque fois que traversais leur territoire. Certaines de ces demoiselles étaient très intéressées par mes cheveux. Sais pas trop si l'odeur du karité et du tamanu est un aphrodisiaque ou leur rappelle un met succulent. Toujours est-il qu'elles m'ont fait beaucoup de mamours et fait un peu de jogging avec moi.




Je vous les présente, ce sont mes copines les vachettes : des perles de curiosité et d'espièglerie :




Eh oui ! J'ai fini par les prendre en photo car j'en ai tellement croisé qu'elles m'ont empêché de m'ennuyer. Et pis qu'est-ce que c'est doux une vache !
Braves bêtes !  :o)

Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue blablateur
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 3 août 2006 4 03 /08 /Août /2006 19:51
  Eliminer les piqûres d'orties grâce au plantain






Mettons-nous en situation :

Vous êtes au bord d'une rivière. Vous vous baladez et au bout d'un moment, vous vous dites que vous n'avez pas envie de rebrousser chemin pour traverser la rivière au niveau du pont que vous avez vu il y a 1/2 heure. Alors vous cherchez un secteur où la rivière s'étrécit et où vous pourriez passer à sec. Et oh ! miracle de la nature, vous trouvez ce secteur !
Vous y allez donc et au moment où vous remonter l'autre rive, vous manquez de vous casser la figure en tombant en arrière !  Vous vous raccrochez donc aux premiers végétaux que vous trouvez sous votre main et vous vous hissez tant bien que mal sur la berge.
Petite brûlure aux mains qui commence, normal, vu la façon dont vous vous êtes agripés. Vous avez dû vous écorcher un peu. Vous vous retournez et regardez les herbes : des grandes orties (Urtica dioica) !!! Regardez-les avec leur mine pathibulaire (celle au premier rang) !!!





Naaaan ! Ce doit être une vache qui est passée par là et les a couchées ainsi ! Vous regardez alentour, euh... ce sont les seules herbes couchées....
Et là, c'est comme les enfants, maintenant que vous savez ce qui vous est arrivé, vous commencez à vraiment souffrir ! Qu'est-ce que ça brûle !!!

Alors surtout, ne pas gratter !! Vous agraveriez la situation. Par contre, regardez autour de vous, dans les zones piétinées, au bords des chemins. Vous devriez voir ceci :




Ou la même avec ses fleurs (bon celle là est un peu fatiguée, elle a soif, en plus, elle est piétinée mais ça résiste à tout ces petites bêtes-là !):



Et là, franchement, vous pouvez pleurer de joie car votre sauveur est arrivé : le plantain !!!!! Plantago major de son petit nom (nom latin).
Arrachez une feuille. Déchirez-là un peu de manière à faire couler un maximum de sève en la frottant contre la zone atteinte !  Vous pouvez également faire couler un peu d'eau dessus avant, c'est encore mieux. La sensation de brûlure ne va pas s'en aller immédiatement (surtout si vous avez gratté) mais elle va s'estomper et au bout de 5 minutes, vous continuerez votre promenade sans plus y penser.

N'est-ce pas merveilleux ?

J'ai testé ce remède et franchement, je n'ai rien trouvé de mieux contre les brûlures d'orties. Et vu le nombre d'orties que j'ai rencontrées, je crois que je n'y aurais pas survécut si je n'avais pas connu le plantain ! Il marche aussi contre les piqûres de moustiques et les légères égratinures.

Pour d'autres infos et usages du plantain : Herbosanté.com.

Bon, l'ortie n'est pas si néfaste que cela, on en fait des tisanes, des soupes et autres mets. Elles a également des intéressantes contre les problèmes de peau type eczéma ou dermatoses utilisée en interne. On peut en faire une tisane à boire avant les repas pour combattre les maux de ventre. Quoi qu'il arrive, lavez-la bien pour retirer les poils urticants et choisissez des pousses jeunes ou les dernières feuilles de plants les plus âgés. Autres infos :
Herbosanté.com.
Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue santé
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Lundi 31 juillet 2006 1 31 /07 /Juil /2006 10:36


Boule magnétique anti-calcaire :
le second test !



Je vous parlais la semaine dernière de la boule magnétique anti-calcaire.

J'en ai acheté une car l'eau de la région dans laquelle je me trouve actuellement est bien trop calcaire (Pas de Calais).
Pour la première utilisation, j'avais oublié de ne pas mettre de cristaux de soude et de vianaigre comme prfécisé sur la notice. Emportée par la force de l'habitude, j'ai mis une dose normale de vinaigre et le tier de la dose de cristaux de soude. Le résultat avait été au-delà de mes espérances : linge hyper doux et très propre !


Il ne me restait plus qu'à tester la boule sans rien d'autre que la moitié de la dose de lessive, comme précisé sur la notice. C'est fait !!!

Verdict : le linge est un peu moins doux que la première fois mais tout de même plus doux que ce que j'avais eu lors de ma première machine dans la région. La différence est flagrante !

Je pense donc avoir trouvé le dosage idéal pour mes lessives ici : une demie-poignée de cristaux de soude et une petite dose de vinaigre.

Je suis vraiment contente d'avoir trouvé un système qui fonctionne ! Je fais des économies et en plus, mon linge et la planète sont contents !



Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue simplicité écocitoyenne
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 27 juillet 2006 4 27 /07 /Juil /2006 15:27
Tant qu'à transpirer, autant transpirer la rose !!!


Il y a quelques jours, je vous proposais de vaporiser de l'eau sur votre peau (bras, pieds, cou, visage) pour supporter la chaleur. Il s'agissait de reproduire le processus de la transpiration pour rafraîchir le corps.

En refaisant mon vapo hier soir, je me suis dit : "Pourquoi ne pas mettre un peu d'eau de rose ?". Aussitôt dit, aussitôt fait ! J'ai rajouté une cuillère à café d'eau de rose. Pas plus parce qu'avec cette chaleur, je ne voulais pas non plus que ça embaume de trop jusqu'à m'en rendre malade.
Depuis ce midi, je vaporise de l'eau à la rose sur ma peau et en plus de me rafraichir, je sens un parfum vraiment agréable de rose !
Si cela vous tente, mettez donc un peu d'une eau florale que vous aimez dans votre vapo, vous m'en direz des nouvelles !



Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue santé
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Dimanche 23 juillet 2006 7 23 /07 /Juil /2006 14:52
  

Parce que mes vêtements non plus n'aiment pas le calcaire








Je vous racontais tantôt mon expérience réussie pour sauver ma peau et mes cheveux du calcaire de l'eau. Les résultats sont toujours aussi probants, la peau de mon visage est de moins en moins terne et celle de mon corps est à nouveau juste sèche (non pas que je me contente de ça mais c'est quand même mieux que les plaques donnant l'impression d'avoir 85 ans !). Quant à mes cheveux, ben je n'utilise plus d'après-shampoing puisque le vinaigre de rinçage en fait office.

Le combat continuait pour mon linge.

Je rappelle donc que je me trouve en ce moment dans le Pas-de-Calais, région hypra calcaire 'le sous-sol étant constitué de craie). Du coup, en faisant ma première lessive dans le coin avec mes noix de lavage, j'ai eu la désagréable impression que ça n'aurait pas été différent si j'avais lavé mon linge avec de l'eau chaude en tout et pour tout.
J'ai eu un vague soupçon pour le calcaire de l'eau en voyant les boites de Calgon posées sur l'étagère à côté de la machine à laver (vi, je peux utiliser la machine à laver de ma structure de stage. Sympa hein ?). La fois d'après, j'ai donc forcé la dose de cristaux de soude, de vinaigre et de bicarbonate de soude. Ben faut reconnaître que c'était mieux.
Par contre, au niveau des noix, pas top ! L'écorce avait vraiment minci et il n'y avait pas de quoi faire un autre lavage alors que j'avais pris des noix neuves.

S'est donc posé un grave dilemme : doubler la dose de tous les ingrédients de la lessive (avec tout le problème du gaspillage, du coût de revient de telles machines) ou porter des vêtements à moitié sales en priant pour que ça s'arrange (mouais !) ?

J'ai exposé mon problème sur le forum de Lia et Tinyturtle et c'est là que j'ai entendu parler de la boule magnétique anticalcaire (comme d'habitude, on clique dessus pour l'agrandir).





Principe d'action de la boule magnétique anti-calcaire :

- Rappel sur les méfaits du calcaire de l'eau
L’eau contient du calcaire en suspension. Sous l’effet de la chaleur, ce calcaire se transforme en cristaux de carbonate de calcium qui se collent et s’agglomèrent sur les résistances électriques du lave-linde ou lave-vaisselle, sur le linge ou la vaisselle, formant le tartre. (Source : Maman Nature)
Infos détaillées sur le blog de Raffa : Savon et calcaire

- La puissance magnétique contre le tartre

Les scientifiques ont découvert qu’en faisant passer l’eau dans un champ magnétique puissant, la structure des particules de calcaire se modifie, pour se transformer en cristaux allongés qui ne s’agglomèrent plus, restent en suspension dans l’eau et sont évacuées avec celle-ci. De plus, l’eau magnétisée a pour effet, dans le temps de dissoudre et d’éliminer le tartre déjà déposé. C’est ainsi qu’agit la boule anti-calcaire magnétique puissamment aimantée, traite l’eau en permanence à son passage à travers les quatre ouvertures (spécialement étudiées en laboratoire).
Elle crée ainsi un champ magnétique qui modifié la polarisation des sels minéraux en suspension dans l’eau, et empêche toute formation et dépôt dans les appareils électroménagers.
(Source : Maman Nature)




Mon expérience :

J'ai commandé une boule magnétique anti-calcaire sur le site suivant : L'autre Façon mais on peut également en trouver chez Maman Nature.
Prix : 18 € auxquels il a fallu rajouter 6 € de frais de port.

- Mode d'emploi de la boule anti-calcaire
Pas bien compliqué, on la met dans le tambour de la machine avec les vêtements. On diminue la quantité de lessive de moitié et on ne met aucun adoucissant.
Bon, j'ai un peu loupé sur ce coup-là. Je me suis oubliée, à cause de l'habitude. J'ai donc mis la dose habituelle de vinaigre et en m'apprêtant à mettre la deuxième poignée de cristaux de soude, je me suis rappelée que je testais et qu'il ne fallait donc pas "aider" la boule.
Je reviendrai vous dire ce que ça aura donné sans aucun additif.

- Résultats
Eh bien j'exulte depuis ce matin !!!! Ma lessive a été faite hier mais je voulais attendre que le linge soit bien sec pour tester sa douceur (seul élément me permettant de juger de la présence de calcaire ou non). Or ce linge est le plus doux que j'ai jamais eu depuis que je suis ici. Pour essayer d'atteindre ce résultat, je devais mettre deux doses de vinaigre et 5 poignées de cristaux de soude. Le pire, c'est que je n'arrivais même pas à ça !!
Je suis  vraiment enchantée ! J'ai enfin trouvé la solution à mon problème !!!

- Avantages de la boule anti-calcaire
Economie de produits anti-calcaire et adoucissant (cristaux de soude, vinaigre)
Lavage sans recours aux produits anti-calcaire et adoucissant chimiques et polluants




Autres utilisations de la boule magnétique anti-calcaire :

La boule
Dans la machine à laver la vaiselle en faisant attention à ce qu'aucun couvert ne passe par les trous, ce qui détruirait le champs magnétique.
Dans le réservoir des toilettes.

La baguette
Dans le pommeau de douche
Dans la bouilloire



Ne pas se faire arnaquer :

Je vous invite à lire cet article intéressant qui explique comment reconnaitre les arnaques en matière de boule magnétique anti-calcaire.
Le relief sur la boule semble être la garantie que chaque modèle est unique et garanti à vie. (Sauf qu'à aucun moment l'Autre Façon ne m'a parlé de garantie. Toujours est-il qu'au vu du résultat et de la ressemblance de ma boule avec celle présentée, je suis certaine de ne pas m'être trompée).
Il faut que la boule soit suffisamment lourde (preuve qu'il y a un nombre suffisant d'aimants dedans et qu'ils sont constitués du bon matériaux assemblé correctement.


J'espère que cet article aidera certaines d'entre vous car avant d'être conseillée là-dessus, je ne savais vraiment pas comment faire.

Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue simplicité écocitoyenne
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Vendredi 21 juillet 2006 5 21 /07 /Juil /2006 07:56
 

Fabriquer ses étiquettes








Je viens de voir un article chez Bambou et je suis épatée ! C'est tellement simple que je me demande pourquoi je n'y avait pas pensé avant !

Pour fabriquer ses étiquettes, il suffit d'utiliser du papier transfert pour tissu !!!

Hooly et Lyla déjà parlé d'étiquettes mais il fallait les commander et franchement, je trouve bien plus sympa de les faire soi-même !



L'article de Bambou est le suivant : Petite trousse et étiquettes. Son étiquette est vraiment jolie !
























Le tuto pour fabriquer ses propres étiquettes est là : Blog de Mademoiselle Zozotte. Merci beaucoup pour ce tuto Mademoiselle ! :o)



Je vais bientôt me lancer dans la production industrielle de Doudous avec tous les petit neuveux, nièces, cousins, cousines et enfants des copines qui sont nés et l'étiquette, c'est quand même un truc indispensable pour le Doudou. Je connais des enfants qui ne voient aucun intérêt au Doudou s'il n'a pas d'étiquette. Si, si. Je n'y connais rien parce que je n'en ai jamais eu mais bon, tant qu'à faire un Doudou, autant qu'il soit apprécié. En plus, ça donne du cachet, l'étiquette.

Alors voilà, je vais me fabriquer ces étiquettes. Me triturer les méninges pour trouver un motif sympa, ça va être génial ! :o)
Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue créatif
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 18 juillet 2006 2 18 /07 /Juil /2006 17:48
Et si l'on transpirait à votre place ?




Quand on est obligé de rester dans un bureau sous les toits toute une journée et que l'on risque de transformer ce sauna en fournaise infernale si l'on ouvre les fenêtres. Quand on ne possède pas de ventilateur mais qu'on a gardé son ancien vapo d'eau florale, que peut-on bien faire pour se sortir de ce guépier ?




On prend son gentil vapo-qu'on-est-super-content-de-pas-l'avoir-jeté-mais-nettoyé-et-remisé, on le remplit d'eau et on se vaporise de l'eau sur le corps !!!!! Et on n'hésite surtout pas à recommencer dès que l'on sent que l'atmosphère redevient étouffant !

Regardez-le ce vapo qui date (Sanoflore a changé 2 fois le disign de ses eaux florales depuis celui-là), il a pas l'air comme ça mais il vous sauve la vie !!!





Pourquoi croyez-vous que l'on brumise les petits vieux à volonté dans les maisons de retraite ? Pour qu'ils ne se déshydratent pas en perdant toute leur eau en transpiration !!!
Vous savez bien : la transpiration, ce processus qui permet de rafraichir la surface du corps en transférant  la chaleur du corps à l'environnement par rayonnement, convection et évaporation de la sueur.

Pour bien suivre l'exemple des retraités et autres nourrissons, on n'oublie pas non plus de boire très souvent. (Inutile de rajouter qu'il faut se forcer même si on n'a pas soif, faites deux pas dans mon bureau et vous aurez instantannément soif !).

Si vous souhaitez savoir quels sont les risques courus par l'organisme en cas de forte chaleur, je vous coneille de lire ce très bon article du Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail : http://www.cchst.ca/reponsessst/phys_agents/heat_health.html




Tous avec moi : pour le vapo : Hip hip hip Hourra !!!

Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue santé
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Jeudi 13 juillet 2006 4 13 /07 /Juil /2006 11:54
L'huile de coude puissance 10 !




Juste un petit mot pour vous parler de cette petite merveille qui rend les crèmes onctueuses et homogènes : la touillette électrique !!!

Bon, alors comme d'habitude, ça a sûrement un nom officiel du style : mini-mixer ou autre mais touillette électrique, je trouve ça plus joli !

Voici le mien :


Je l'ai acheté chez Ikéa. A la base, il sert à mélanger le lait dans le café (comme si une cuillère ne suffisait pas !). Petit détournement : il devient pratique pour mes préparations car je fais toujours de petites quantités et utiliser mon mini-mixer serait inutile : la moitié de la préparation serait perdue sur les bords du bol. Alors que là, il me suffit de faire mon mélange directement dans le pot final :


Désolée pour le flou de la photo : entre la buée (le pot est dans le bain marie) et la touillette qui fait vibrer tout le corps, difficile d'obtenir une image bien nette.

La crème obtenue est bien plus homogène et les deux phases se dissocient bien moins qu'avec un mélange à l'huile de coude en secouant le pot fermé.

Astuce : utiliser des piles rechergeables pour l'alimenter. J'utilise des piles rechargeables depuis plusieurs années. Cela fait des économies pour le porte-monnaie et soulage la planète des résidus toxiques des piles usagées.  :o)
Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue hygiène / beauté
Ecrire un commentaire - Voir les 23 commentaires
Lundi 3 juillet 2006 1 03 /07 /Juil /2006 21:35
La cybermobilisation, ça marche !!!





Eh oui ! Vous vous souvenez de cette émission ignoble de téléréalité qui était programmée au coeur des tribus ? Elle a été abandonnée par France 2 grâce au tolé provoqué dès que le projet a été connu.  J'ai appris la nouvelle par Raffa.


Comme quoi : ça sert à quelque chose de se mobiliser !!!
Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue blablateur
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 29 juin 2006 4 29 /06 /Juin /2006 17:25



Un nouvel allié pour mes dents et mes gencives





De passage à Rennes la semaine dernière, j'avais oublié de prendre ma poudre dentifrice Perblan .
(Crédit photo : http://www.eco-sapiens.com)


En général, je ne prends pas toute la boite avec moi. J'en mets juste un peu dans une petite boite du genre pillulier ou baume à lèvres. Comme ça, il prend moins de place. Seulement voilà, j'avais oublié l'un comme l'autre.

Comme je me rendais à ma Biocoop habituelle (où aucun des dentifrices qui y sont vendus ne contient de fluor), je me suis dit que j'allais en racheter. Mais j'ai eu envie de changer et d'essayer autre chose bien que je sois entièrement satisfaite du Perblan. Voici d'ailleurs mon avis que j'avais posté sur LTT :

Grâce à vos commentaires, j'ai essayé le PerBlan et je dois réellement vous dire merci. Je n'ai jamais aimé me brosser les dents par exemple après un repas à cause du goût trop prononcé des dentifrices. Là, j'ai pris celui au citron, j'adore !!!!

Il nettoie super bien, n'agresse pas les dents, ne laisse aucun goût dans la bouche, pas de sensation âcre comme tous les dentifrices anti-tartre, se transporte facilement dans un tout petit étui si on veut encore réduire la place qu'il prend, ne mousse pas comme s'il devait battre un record, bref, je l'adore !!!!

 




J'avais vu une fiche positive du dentifrice au ratanhia de Weleda sur LTT, je n'ai donc pas hésité quand j'en ai vu.
Voici un copié-collé de morceaux choisis de la fiche de Lya. ¨Pour la lire intégralement, suivre le lien :

- Type de produit : Dentifrice

- Marque : Weleda

- Nom du produit : Pâte dentifrice au Ratanhia (nouvelle formule)

- Présentation : Tube rouge et blanc

[img]http://www.pharmadiscount.com/prodimg/4073l.jpg[/img]

- Contenance : 75 ml

- Prix indicatif : Entre 4 et 5 euros

- Formule : Naturelle

- Texture : Pâte rose-rouge

- Type de peau, cheveux (...) : Tout type

- Indications de la marque : Protège et renforce les gencives.
Ce dentifrice aide à lutter contre la plaque dentaire responsable de la formation des caries. Le ratanhia augmente la résistance des tissus. La myrrhe favorise la réduction de la sensibilité gingivale.
L'action de ce dentifrice sur la plaque dentaire et sur la sensibilité gingivale a été testées cliniquement. Compatible avec traitements homéopathiques.
Sans conservateurs, sans colorants, sans parfums de synthèse
Non testé sur les animaux


INGREDIENTS :

Aqua, calcium carbonate, glycerin, magnesium aluminium silicate, alcohol, parfum, krameria triandra, commiphora myrrha, xantham gum, ammonium glycyrrhizate.

Eau, carbonate de calcium, glycérine, alumine, alcool, mélange d'huiles essentielles naturelles, extraits de racine de ratanhia et de myrrhe, xanthane (agent gonflant naturel), glycyrrhizate d'ammonium (adjuvant détersif naturel).

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

En savoir plus sur les ingrédients :

Le ratanhia est une plante sauvage des Andes péruviennes. Sa racine est riche en substances actives - p. ex. en tanins qui soignent et protègent le parodonte. La santé du parodonte influe directement sur la bonne nutrition, la bonne implantation et la bonne tenue des dents. Les tanins de la racine de ratanhia forment sur les gencives un feuil qui les tonifie et les protège des microbes - ce qui contribue à prévenir la formation de la plaque dentaire.
La pâte dentifrice au Ratanhia WELEDA contient des extraits de racine de ratanhia, ainsi que des extraits de myrrhe - qui ont un effet lénifiant sur la muqueuse buccale - et des huiles essentielles de menthe et de menthe crépue qui assurent durablement une haleine fraîche.
En outre, la Pâte dentifrice au Ratanhia WELEDA contient
comme détergent un dérivé minéral à base de carbonate de calcium (craie lévigée) qui nettoie les dents à fond, mais en douceur. Un usage régulier élimine la plaque dentaire (tartre) et prévient de manière fiable les caries.



En savoir plus sur les dentifrices Weleda

Par Kinoui - Publié dans : Kalawangue hygiène / beauté - Communauté : nature et bien être
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires

Allez-y !

CosmEthique
http://storage.canalblog.com/60/44/713190/49896848.pnghttp://www.threadandneedles.fr/wp-images/threadandneedles_pub_petit.png

Rechercher sur le blog

RSS-icon Twitter-ico

Contact


Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés