Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 16:15
Ca n'existe pas quelqu'un qui ne connait pas le pain perdu ! Eh ben si !




Comment la maman de mon amie a-t-elle pu passer à côté de ce must pour recycler le pain rassis, je n'arrive pas trouver la réponse. Peut-être qu'elle ne connaissait que le pouding (ça s'écrit comme ça cette bête-là ?), allez savoir.
Toujours est-il que quand j'ai dit vendredi que j'allais profiter de ce que tout le monde au boulot avait acheté du pain pour en laisser une bonne partie rassir sur la table de la cuisine pour faire du pain perdu, mon amie m'a regardée avec des gros yeux. Un peu les mêmes que ceux d'Arnold (d'Arnold et Willy) quand il disait : "Mais qu'est-ce que tu me racontes là ???"


Après lui avoir expliqué les grandes lignes de la recette, j'ai décidé de la lui faire en image, afin qu'elle se rende bien compte (parce que ça n'avait toujours pas l'air bien clair pour elle) :




Le pain perdu, il est fait avec ça :
du pain tellement rassis qu'on voit pas trop ce qu'on pourrait en faire à part du puding ou le donner aux animaux. On peut prendre n'importe quel pain : du blanc, du complet, du aux céréales qu'on aime, du pain de mie.... ils font tous l'affaire !







Première étape : couper le pain en tranches

Et là, pensez à prendre un bon couteau avec de vraies dents. Parce que sinon, la séance risque fort de se transformer en un concours de vol plané de pain. Sans compter que vous risquez fort de finir à l'hôpital pour avoir louper le pain et bien tranché vos doigts !





Seconde étape : préparer l'appareil
On met dans un saladier : deux oeufs et du sucre (la quantité que l'on veut), on rajoute du lait (n'importe lequel fera l'affaire), et on touille ! Il faut doser le lait de façon à obtenir une crème ni trop liquide, ni trop visqueuse (à la limite, mieux vaut qu'elle soit trop visqueuse, on peut toujours rajouter du lait).

 

 






Troisième étape : ramollir le pain dans l'appareil

Yep ! On met ses tranches de pain dans l'appareil de façon à ce qu'il s'imbibe bien du liquide. Mais alors pas trop longtemps parce sinon, le pain deviendra tout mou et se
disloquera dès qu'on y touchera devenant très difficile à manipuler.
Pendant ce temps-là, on fait chauffer un peu d'huile dans une poêle.
Alors bien sûr, inutile de mettre de l'huile dans une poêle anti-adhésive mais le petit croustillant donné par l'huile me parait indispensable !





Quatrième étape : faire frire le pain
A feu ni trop fort (le dessus va cramer et l'intérieur rester cru)
ni trop doux (bon, on a envie de les manger quand même !)

Une fois que le pain perdu est bien doré, il est prêt ! On peut le sortir de la poêle !







Cinquième étape : dégustation !
Bon, c'est forcément la seule pour laquelle il n'y a pas de photo ! Déjà que j'ai eu la présence d'esprit de me souvenir de prendre en photo le dernier pain perdu dans sa poele ! Tous les autres étaient engloutis depuis belle lurette !

Photo d'Arnold tirée de ce site : http://www.grioo.com/info394.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kinoui 10/07/2006 09:16

J'ai toujours du mal quand j'en fais pour les autres. Ca me fait plaisir qu'ils se régalent mais je dois me retenir de ne pas sauter sur la dernière tranche !  ;o)

hermione 09/07/2006 18:43

ça c'est trop bon ,on en fait régulièrement chez nous ....et on se disputerait presque la dernière tranche !!!! héhé

Kinoui 05/07/2006 19:29

Le pain perdu est indémodable, exactement !  :o)

mesokee 05/07/2006 19:19

on peut aussi rajouter une peu d'eau de fleur d'oranger pour le parfumer !
moi j'en fais régulièrement et on ne s'en lasse pas...

Kinoui 26/06/2006 00:28

Mmmh ! Très très bonne idée !!!Il y a aussi une recette où on les plonge dans un sirop miel-cardamome : exquis !!!PS : Merci de corriger mes fautes. Moi trop trop nulle ! Ben oui, des gens qui ne savent pas comment s'écrit pouuuuuuuuuuuding, ça existe  loool  !   ;o)BisesKinoui