Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 13:14
  STOP !
On arrête tout et on déguste !!!!



Quand même, y-a des jours où je me dis qu'on a de la chance de devoir manger pour vivre ! Combien de plaisirs raterions-nous sinon !
J'avais plusieurs restes à la maison : échalotes, lentilles vertes du Puy, pommes de terres. Je cherche ce que je pourrais en faire sur plusieurs moteurs de recherche. Mouais, bof.
Et là, je tombe sur l'article de Cléa qui se prépare, elle, à faire son grand ménage de printemps et chasse donc les lentilles presque périmées.

Je continue, je continue, je lis la liste des ingrédients... il ne me manquait que le saumon fumé que j'ai acheté hier pour faire cette salade de lentilles vertes et saumon fumé aux pommes de terres tièdes. Comme le dit Cléa, c'est un titre de recette à rallonge mais on n'a rien sans rien. Impossible de mentionner l'un sans plébisciter l'autre. Allez donc sur son blog pour avoir la recette.

Je n'ai pas de photo du plat que j'ai fait à vous montrer parce qu'il est loin d'être aussi beau que celui de Cléa qui m'a donné l'eau à la bouche.
Moi j'aime les lentilles cuites au point que certaines s'écrasent et qu'elles ne restent pas bien en grain comme sur la photo. Ma maman les fait comme ça et je ne conçois pas de les manger autrement. Mais c'est franchement trop moche pour que je vous montre une photo ! De même, je ne conçois pas de les manger sans le soupçon de cannelle, de muscade et de thym que ma maman y ajoute systématiquement. J'ai donc ajouté une branche de thym à l'eau de cuisson de mes lentilles et saupoudré d'une infime quantité de cannelle et de muscade une fois qu'elles ont été cuites. J'ai les ai également salées au gomasio plutôt qu'au sel tout simple.
Autre différence, je n'épluche pas mes pommes de terre. J'avais lu je ne sais plus où que les seuls nutriments intéressants dans la pomme de terre se trouvent dans la peau ou la fine pellicule juste en dessous. Il fallait donc garder la peau dans la mesure du possible. Depuis, j'épluche rarement les pommes de terre et je les trouve plutôt fades sans leur peau. Bien sûr, pour ça, j'achète des pommes de terre bio qu'il suffit de bien brosser pour enlever la terre et autres saletés.

Voilà la photo de l'ustensile que j'utilise pour faire cuire mes légumes à la vapeur : le truc à vapeur. Oui, oui, je ne connais jamais le vrai nom des choses. Je le place dans ma rizeuse ou autocuiseur (oui, là, je fais un effort ;o) !) qui est toute rikiki et les deux s'emboitent parfaitement.



















Arrive donc le moment de la dégustation. Comment vous dire ?
Le bonheur ? Le nirvana ? La tristesse de savoir que vous n'en avez préparé qu'une assiette ? L'explosion des saveurs sur les papilles qui vous surprend alors que vous vous savez pourtant parfaitement tout ce que vous avez mis dans votre plat ? Je crois que c'est vraiment ce moment exquis que je recherche quand je mange et cherche à connaitre de nouvelles saveurs.

Ah là là ! Quel plaisir mes enfants ! Courrez donc essayer cette recette, vous m'en direz des nouvelles !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stéphanie 10/04/2007 22:06

JE SORS DE TABLE MAIS TU ME FERAIS ENVIE AVEC CES BELLES RECETTES !!!
ahahahahha !
merci pour ces filons

Lightman 10/04/2007 21:01

Raaah les lentilles vertes du Puy, les meilleures (avec aussi les lentilles de St Flour...)

Kinoui 09/04/2007 20:39

Merci Prudence !Ahhhh ! Un jour, faudra que j'apprenne le vrai nom des choses. C'est plus pratique non ?  ;o)BisesKinoui

Prudence 09/04/2007 19:48

Ton cuiseur-vapeur, ça s'appelle une marguerite et j'ai la même, c'est très pratique!Bisous