Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 20:37
 Euh... plus simple, y-a pas !







Il fait de plus en plus chaud. Donc on boit plus. Quand on n'a pas d'eau glacée sous la main

(pas la meilleure des idées d'ailleurs parce qu'on finit par ressentir encore plus la chaleur après l'effet salvateur de l'eau glacée), on aime bien boire un truc aux agrumes.

Je regardais une femme se plaindre à la caisse du supermarché devant moi que les orangeades, citronnades et autres -ades étaient décidémment trop chers. Mais comment qu'elle allait faire avec ses 4 enfants par ce temps ?

Que la vie est injuste tout de même !

Et moi, qui la suivais avec mes 4 citrons sur le tapis (je crois que je vais me faire lincher par les caissières : je refuse de prendre les sacs plastiques pour mettre les fruits qui ne risquent rien. Comme elles les pèsent elles -mêmes, je ne risque pas de voler so...) et qui savais qe j'en aurai pour bien plus d'une semaine en les pressant tout simplement dans de l'eau...

Y-a plus simple, vous croyez ?

Repost 0
23 juin 2006 5 23 /06 /juin /2006 17:40
 Tête de brosse à dents interchangeable !




Une copine m'a demandé gentiment sans avoir l'air d'y toucher : "Dis-moi, quand est-ce que tu changes de brosse à dents ? Je veux dire tous les combien : 4 mois, plus ?"
Moi, assez intriguée : "Euh, je ne pourrais pas te dire exactement, dès qu'elle en a besoin... Plus souvent que ça en tout cas..."
Elle, en venant au fait : "Ah ? Tu prends toujours la même alors ? Ca fait un moment que je vois la même chez toi. Elle doit être super efficace..."
Hum ! OK, je vois !


J'ai donc expliqué à la demoiselle que je n'étais pas une malpropre notoire, ou une fétichiste névrosée (quoi que si on trouve un produit efficace, je ne vois pas de raison de le changer).

Ma brosse à dents, la voici :



Vous voyez cette petite tête verte ? Dès que l'on a besoin de changer de brosse, on enlève la petite tête et on la remplace par une neuve. Cela évite de racheter toute une brosse à dents à chaque fois. Economie de plastique, d'emballage, de carburant et économie de déchets ! On garde le manche qui est en
polyamide et tout ce que l'on rachète, ce sont des packs de 3 têtes interchangeables !

Elle est de la marque Monte Bianco trouvable dans toutes les Biocoop et pas mal de magasins bio.

Une couleur par type de brosse : dure, médium, sensitive et enfant. J'ai la sensitive qui correspond à des poils souples , ce qui agresse moins la gencive et permet aux poils de se glisser dans les petites fentes.

La tête elle-même est en polypropylène, matière plastique biodégradable tandis que les
poils sont soit en nylon, soit en soie naturelle en provenance de la province de Chun-Kin, en Chine.

Un autre truc intéressant : la tête n'est pas extra longue comme ce que l'on voit souvent sur le marché : elle permet d'aller taquiner les dents de sagesse bien coincées au fond de la gorge.

Bref, on fait au mieux dans le meilleur des mondes !

Alors, qui c'est qui celles qui vont être contentes, hein ? Ce sont mes petites quenottes ! ;o)

Repost 0
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 16:15
Ca n'existe pas quelqu'un qui ne connait pas le pain perdu ! Eh ben si !




Comment la maman de mon amie a-t-elle pu passer à côté de ce must pour recycler le pain rassis, je n'arrive pas trouver la réponse. Peut-être qu'elle ne connaissait que le pouding (ça s'écrit comme ça cette bête-là ?), allez savoir.
Toujours est-il que quand j'ai dit vendredi que j'allais profiter de ce que tout le monde au boulot avait acheté du pain pour en laisser une bonne partie rassir sur la table de la cuisine pour faire du pain perdu, mon amie m'a regardée avec des gros yeux. Un peu les mêmes que ceux d'Arnold (d'Arnold et Willy) quand il disait : "Mais qu'est-ce que tu me racontes là ???"


Après lui avoir expliqué les grandes lignes de la recette, j'ai décidé de la lui faire en image, afin qu'elle se rende bien compte (parce que ça n'avait toujours pas l'air bien clair pour elle) :




Le pain perdu, il est fait avec ça :
du pain tellement rassis qu'on voit pas trop ce qu'on pourrait en faire à part du puding ou le donner aux animaux. On peut prendre n'importe quel pain : du blanc, du complet, du aux céréales qu'on aime, du pain de mie.... ils font tous l'affaire !







Première étape : couper le pain en tranches

Et là, pensez à prendre un bon couteau avec de vraies dents. Parce que sinon, la séance risque fort de se transformer en un concours de vol plané de pain. Sans compter que vous risquez fort de finir à l'hôpital pour avoir louper le pain et bien tranché vos doigts !





Seconde étape : préparer l'appareil
On met dans un saladier : deux oeufs et du sucre (la quantité que l'on veut), on rajoute du lait (n'importe lequel fera l'affaire), et on touille ! Il faut doser le lait de façon à obtenir une crème ni trop liquide, ni trop visqueuse (à la limite, mieux vaut qu'elle soit trop visqueuse, on peut toujours rajouter du lait).

 

 






Troisième étape : ramollir le pain dans l'appareil

Yep ! On met ses tranches de pain dans l'appareil de façon à ce qu'il s'imbibe bien du liquide. Mais alors pas trop longtemps parce sinon, le pain deviendra tout mou et se
disloquera dès qu'on y touchera devenant très difficile à manipuler.
Pendant ce temps-là, on fait chauffer un peu d'huile dans une poêle.
Alors bien sûr, inutile de mettre de l'huile dans une poêle anti-adhésive mais le petit croustillant donné par l'huile me parait indispensable !





Quatrième étape : faire frire le pain
A feu ni trop fort (le dessus va cramer et l'intérieur rester cru)
ni trop doux (bon, on a envie de les manger quand même !)

Une fois que le pain perdu est bien doré, il est prêt ! On peut le sortir de la poêle !







Cinquième étape : dégustation !
Bon, c'est forcément la seule pour laquelle il n'y a pas de photo ! Déjà que j'ai eu la présence d'esprit de me souvenir de prendre en photo le dernier pain perdu dans sa poele ! Tous les autres étaient engloutis depuis belle lurette !

Photo d'Arnold tirée de ce site : http://www.grioo.com/info394.html
Repost 0
17 juin 2006 6 17 /06 /juin /2006 13:35


Ma peau n'aime pas le calcaire !




Eh oui, triste constat : après 2 mois et demi passés dans une région où l'eau est archi calcaire, j'ai vu la peau de mon visage devenir sèche et ultra réactive. Une montagne de petits boutons est apparue là où elle n'avait rien à faire ! Je rappelle que j'ai la peau mixte donc la zone T (front, nez et menton) gras et les joues sèches. Jusqu'ici, le seul endroit où j'avais déjà vu des boutons, c'était la zone T, ce qui est à peu près normal quand on ne prend pas soin d'une peau grasse. Et là, j'ai vu bourgeonner plein de petits boutons sur mes joues ! Des boutons minuscules  et très sensibles signe que la peau était agressée.
J'ai mis un moment à faire le tri dans tout ce qui avais pu changer dans ma routine hygiène (c'est à dire rien) et j'ai fini par identifier la coupable : l'eau calcaire ! Je faisais tout de la même façon, ça ne pouvait être qu'elle ! D'ailleurs, la sensation de tiraillement était bien plus intense qu'à Rennes après que j'ai lavé mon visage.
J'ai donc décidé de faire un test pour en avoir le coeur net : virer le calcaire pour voir si cela faisait une différence. Avec quoi ? Du vinaigre !!!

Si le vinaigre aide à détartrer les bouilloires (et les wc : j'ai réussi à ravoir entièrement des toilettes à l'abandon avec une épaisse couche marron de calcaire au fond rien qu'avec du vinaigre chaud !), je ne voyais pas pourquoi il ne pourrait pas venir au secours de mon visage.



J'en ai donc versé une cuillère à soupe de vinaigre dans un ancien vapo d'hydrolat. J'ai rajouté jusqu'à ras bord de l'eau filtrée. J'ai vaporisé ce mélange sur mon visage 2 fois fois par jour pendant une semaine, dès que je sortais de la douche.
J'épongeais avec mes lingettes-éponges (en chutes de polaire et vieilles serviettes éponge, d'où les couleurs différentes) et je continuais ma routine comme d'habitude.

D'autres lingettes non jetables chez Lutin, Hooly et Lyla.

Le résultat a été spectaculaire ! Les boutons ont sensiblement diminué et la réactivité de la peau s'est amoindrie ! Je crois qu'on ne peut pas faire mieux comme test !


J'en suis donc maintenant à une nouvelle fournée de lotion tue-calcaire : vinaigre + infusion de camomille et de lavande. Odeur discutable (camomille et vinaigre, j'ai pas choisi les plus douces odeurs mais enfin la camomille calmante et cicatrisante est bien pour ce que j'ai !) mais efficacité redoutable ! (lol, on dirait une pub pour un détartrant wc  ;o) ! )

Pour le reste du corps, j'ai une petite bouteille d'eau à laquelle j'ai rajouté un peu de vinaigre. Je la pose par terre dans la douche et elle se remplit pendant que je me lave. Je fais mon dernier rinçage avec et le tour est joué ! Les sensations de tiraillement ont bien baissé !

J'aimerais me laver moins souvent mais il fait bien trop chaud en ce moment et je suis sous le soleil toute la journée ! Obligée de faire un effort pour les gens avec qui je travaille, je me vois mal me pointer toute poisseuse sous leur nez après chaque journée de terrain !
J'ai bien sûr continué à tout faire pour ne pas agresser ma peau : la tamponner avec la serviette au lieu de frotter comme une malade, savon doux, ne pas savonner à chaque fois tout le corps mais uniquement les endroits stratégiques (aisselles, cou...).


Je réfléchis maintenant à un lait hydratant que je pourrais fabriquer. Il faudrait qu'il soit bien nourrissant mais pas poisseux car il fait trop chaud en ce moment. J'adore ces instants où l'on réfléchis aux ingrédients de son futur kalawangue, pas vous ? ;o)
Repost 0
10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 16:10
Je ne fais que retransmettre l'information :



Pour les Lyonnais


L'association environnementaliste GAIA THEMIS ( www.gaiathemis.org ) propose une projection à Lyon le 22 juin 2006 vers 19 h 30 au Lycée St Marc près de la place Bellecour dans le 2éme arrondissement. Le thème de la soirée est l'organisation des nations unies pour l'environnement
ainsi que la projection d'un film sur la découverte du Népal dans le cadre du tourisme équitable. L'entrée est à 2 euros (prix symbolique) et la projection est suivie d'un débat puis d'un cocktail.

Références : www.gaiathemis.org (avec invitation sur la page de sommaire).

Pour réserver contacter : jmportal.avocats@free.fr ou gaia.themis@mac.com
Repost 0
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 12:35
 Le lait de vache en perte de vitesse dans mon assiette









J'ai décidé il y a bien longtemps de passer aux laitages végétaux car ils sont sensés nous apporter beaucoup plus de nutriments intéressants que le lait de vache (dont le calcium n'est pas si bien assimilé que cela par notre organisme). J'avais aussi envie de varier mon alimentation et découvrir de nouvelles saveurs.
Cela fait donc environ 8 mois que je n'achète du lait de vache qu'occasionnellement, quand je veux me faire un petit déjeuner chocolat-tartine. Parce que j'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé de lait végétal capable de le remplacer en association avec le chocolat sur mes papilles gustatives.

J'étais partie en stage avec mes stocks de laits de riz, d'avoine et de soja sous le bras, ainsi que ma purée d'amandes qui me sert non seulement à faire mon lait d'amandes mais bien d'autres recettes. Je suis arrivée au bout de cette réserve (sauf la purée, faut pas non plus exagérer, j'en suis pas capable en seulement quelques mois !) et n'ayant pas encore trouvé de magasin bio où aller en acheter, j'ai acheté du lait de vache.

Et là, horrible déception !!! J'ai préparé mon muësli comme d'habitude mais cette fois avec du lait de vache. J'ai eu une sensation de lourdeur, de gras, d'écoeurant de tout ce qu'on voudra, c'était vraiment immonde !!! Je me suis dit que c'était parce que je n'en avais pas consommé depuis lontemps. Le lendemain, petit-déjeuner chocolat-tartine. Tout va bien ! Me voilà rassurée et je repars sur une crème de riz la fois d'après. Grosse erreur !! J'ai eu encore plus de mal à finir mon bol que la fois précédente !

J'avoue que je suis assez étonnée. Moi qui ai toujours bu le lait de vache de bon coeur (pourvu qu'il ne soit pas tout seul), j'avais vraiment du mal à aller plus loin !

Je me dis que j'ai dû perdre l'ahbitude de tout ce gras. Quabd j'étais petite, j'étais incapable de boire le lait cru ou entier car la crème m'écoeurait. J'ai eu exactement la même impression en le buvant avec mon muësli. Peut-être que le chocolat qui est également un peu gras masque cette sensation quand on les marie. Toujours est-il que j'aurais du mal à recommencer à boire le lait de vache sans chocolat ou dans des crèmes.

Je ne pensais pas que l'on pouvait aussi rapidement perdre le goût d'un aliment. Nouvelle expérience pour moi. Mais c'est encourageant. Le même phénomène se produit avec la viande et comme on n'a pas spécialement besoin d'en manger beaucoup, elle ne va pas me manquer ! :)



Repost 0
31 mai 2006 3 31 /05 /mai /2006 23:27
PPDA raconte n'importe quoi sur le bio !



Je rallume ma télé pour la première fois depuis 2 mois avant-hier soir. La seule chaîne que j'arrive à capter est TF1. Qu'à cela ne tienne, je tombe sur les infos : très bien, je vais pouvoir m'informer un peu de ce qui se passe dans le reste du monde (c'est à dire ailleurs que dans ma structure de stage ;o) !).
Et là, M. PPDA (Patrick Poivre d'Arvor pour les non intimes) lance un sujet en expliquant que les adeptes du bio vont êtres contents puisqu'un restaurateur américain a trouvé le moyen de rendre alléchants des plats diététiques et sans saveur.

Bon, déjà, je me dis : y-a bisbille, le bio n'est pas forcément diététique. Vont-ils nous parler d'aliments bio utilisés en diététique, c'est à dire pour perdre du poids (parce que je ne me rappelle pas avoir déjà entendu ce mot employé pour désigner autre chose à la télé) mais avec une alimentation saine ? Je regarde la suite, on ne sait jamais.

Ah ben j'étais encore loin de la réalité ! Le reportage explique que des chercheurs restaurateurs ont trouvé le moyen de synthétiser des saveurs/odeurs de plats tous préparés sous forme de liquide à vaporiser. En exemple, il y avait du Roquefort, de l'hamburger et bien d'autres. L'idée était de préparer des plats totalement light et d'y vaporiser les saveurs pour les rendre alléchants !
Très bien. Je ne suis pas intéressée et je ne vois pas l'intérêt de ne pas préparer d'emblé un plat à la fois diététique et savoureux en y intégrant des épices, en stimulant les papilles gustatives. Bref, oublier la sempiternelle salade : laitue, tomate, maïs sans vinaigrette. Y-a quand même moyen d'avoir des ingrédients sympas et merveilleux gustativement. Mais soit ! Qu'ils rendent leurs plats attrayants !

Mais alors la question que je me pose est la suivante : pour quelle espèce de raison associe t-on le bio à cette sombre histoire de magouille culinaire ???????
Cela signifie t-il que les gens s'acharnent encore à voir les personnes ayant un mode de vie bio comme des pauvres dégénérés pesant chaque aliment et ne mangeant que des légumes ?
Il faut croire que oui. Ca me désespère !
Mais alors ce qui me désepère encore plus dans l'histoire, c'est que ce faux message continue à être véhiculé par les médias. Si PPDA affirme que le bio c'est manger diététique, pour quelle raison celui qui n'y connait rien ne le croirait-il pas ???

Pour ceux qui auraient envie de se renseigner et savoir ce qu'est vraiment le bio, je vous invite à lire ce livre très simple qui explique clairement les choses :
Le bio en 10 leçons




(Bon, il parle beaucoup du label AB et semble oublier qu'il en existe beaucoup d'autres mais pour ce qui est de l'esprit du bio, je pense que vous en apprendrez plus qu'en regardant la télévision !)
Repost 0
30 mai 2006 2 30 /05 /mai /2006 19:00
Téléréalité chez les derniers peuples sages de la planète : pas question !!!


Je viens d'envoyer un courrier de protestation à la direction de France 2 après avoir lu l'article ci-dessous vu chez Raffa. Je suis vraiment indignée. Mais jusqu'où iront-ils pour ramasser encore un peu d'audiance (audiance qui augmenterait franchement s'ils proposaient de vrais programmes et non du raccolage !) ? Je n'ai jamais passé plus de 5 ans dans le même pays et j'ai appris à apprécier les différences de cultures entre les peuples comme une richesse que je refuse de voir bafouée par de la pseudo informaticoréalité et que sais-je encore !
Si vous vous sentez concernés, faites comme moi et allez signer la pétition ou écrire une lettre de protestation !



D'ailleurs, si vous cherchez  un autre moyen d'aider les dernières tribus de la planète, je vous encourage vivement à participer aux actions de l'organisation SURVIVAL  qui soutient les peuples indigènes par des campagnes d'opinion : ils défendent le droit de ces peuples à décider de leur propre avenir, ce qui est rarement compatible avec les désirs des grandes compagnies multinationales. Ils jouent également un grand rôle de soutien et d'éducation auprès de 80 peuples dans 34 pays. Si vous voulez participer financièrement, vous pouvez faire des dons à cette organisation mais également acheter certains produits vraiment très intéressants fabriqués la plupart du temps par les peuples qu'ils soutiennent dans leur boutique en ligne.

Non au projet de télé réalité au cœur des Tribus !
Réagissons vivement en envoyant un courrier à France Télévisions !

Il semblerait que le monde des peuples autochtones et des dernières tribus soit de plus en plus à la mode et aux goûts du jour. La dernière trouvaille en date des décideurs qui font et défont le monde du PAF (Paysage Audiovisuel Français) n’est autre que la commande par France Télévisions d’un reality show au cœur des dernières tribus !

France Télévisions vient en effet de charger une société de production française, filiale du groupe Endemol, de monter pour France 2 9 émissions de 90 minutes chacune destinées au prime time et qui mettront en scène un casting de 6 à 9 candidats lancés à l’aventure au cœur des tribus.
Ils auront à vivre pendant huit jours la vie tribale des Hadzabé, celle des Miao de Chine, des cavaliers mongols, etc., et seront jugés par un ethnologue référent et par les chefs des villages ! Koh Lanta chez les tribus ! On imagine déjà nos apprentis explorateurs s’essayer aux mets les plus surprenants, se vêtir de turbans ou de caches sexes, se faire tatouer, ou singer les rites et les traditions les plus sacrés…

Le tournage est prévu pour l’été 2006 et la diffusion à partir de septembre. Voilà de quoi donner bien des idées à nos ethnotouristes en herbe et encourager au final, une clientèle de masse providentielle pour les professionnels de l’ethnotourisme. L’exploitation des derniers peuples sages de la planète atteint ici des sommets affligeants.

ICRA International a décidé de réagir très vite pour tenter de stopper la production de cette série d’émissions en lançant une pétition téléchargeable ci-dessous que nous vous demandons de signer et de faire signer par le plus grand nombre de personnes autour de vous et que nous enverrons au CSA ainsi qu’au Président directeur Général de France Télévision, Patrick de Carolis.

Envoyez un courrier de protestation à la direction de France 2

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez également envoyer un courrier de protestation à M. de Carolis, PDG de France Télévisions ainsi qu'à la médiatrice de France 2.
Une copie de votre mail sera envoyée à ICRA International afin d'évaluer le succès de la campagne

Cliquez sur le lien, ajoutez vos coordonnées dans le courrier, signez à la fin de celui-ci et changez si possible le sujet : Envoyer un courrier (ne fonctionne pas avec les webmail, juste avec les logiciels de courier comme outlook ou eudora)

Si le lien ne fonctionne sur votre ordinateur
1. Ouvrez un nouveau message dans votre boîte de courrier électronique
2. Copiez les adresses ci-contre et collez-les dans le message comme destinataires :
p.decarolis@francetv.fr,mediateurinfo@france2.fr,bau@icrainternational.org
3. Copiez le message entre #### ci-dessous et collez le dans votre nouveau message.
4. Ajoutez un sujet/titre
5. Remplissez vos coordonnées, signez et envoyez le message !

####
Nom, prénom :
Adresse :
Code postal, localité
Pays :

Monsieur le Président Directeur Général,

Je viens d’apprendre que France Télévisions a commandé pour la chaîne France 2 à la maison de production Extra Box, filiale du groupe Endemol, une série de 9 émissions de télé réalité mettant en scène un casting de 6 à 9 candidats lancés à l’aventure au cœur des tribus les plus isolées de la planète.

Ce type d’émission ne peut que nuire gravement à l’intégrité et à la dignité de plusieurs de ces communautés qui sont déjà considérablement précarisées et menacées. Ces émissions ne manqueront pas également d’entraîner le développement d’un ethnotourisme de masse au sein des communautés autochtones les plus fragilisées de la planète.

Je demande au Directeur de France Télévisions, M. Patrick de Carolis, de bien vouloir procéder au retrait de ce projet indigne d’une chaîne publique nationale et qui menace l’intégrité morale et spirituelle des communautés autochtones concernées par ce projet.
####

Repost 0
28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 20:02

     Pierre récurante à l'essai





Cela faisait plusieurs mois que j'avais envie de tester cette pierre. Non, il ne s'agit pas d'une pierre que l'on prend dans la nature pour récurer sa salle de bains ! Il s'agit d'une préparation nettoyante à base de blanc d'Espagne se solidifie. Il suffit de passer son éponge sur la pierre ainsi créée pour récolter du produit et nettoyer les surfaces à récurer.

Je n'aime pas trop le mot récurer quand je parle des lavabos, éviers et autres car je revois toujours cette vieille pub pour le Cif où l'on montrait un patin à glace en train de creuser la glace pour expliquer qu'utiliser une poudre à récurer rayait la surface des lavabos. Brr ! J'en ai encore froid dans le dos ! J'appellerais donc cette pierre "pierre nettoyante".

Bon, depuis, j'ai appris grâce à Raffa que tout dépend de la poudre utilisée et de la surface à nettoyer. Par exemple, un peu de bicarbonate de soude sur une éponge pour nettoyer un four ne crée aucun dommage. Mais quand même, je me demandais ce que pouvais cette "pierre" et si elle n'abîmait pas le carrelage par exemple.
J'ai donc décidé d'en faire une pour tester.


J'ai utilisé la recette du livret "Le Grand Ménage" écrit par Raffa et toute une équipe. Il s'agit d'un recueil de trucs, astuces et recettes pour nettoyer et entretenir à peu près tout dans la maison et ce, de manière naturelle.

La recette originale contient les ingrédients suivants :
blanc d'Espagne ou d'argile blanche, bicarbonate de soude, huiles essentielles, poudre de pierre ponce, savon liquide neutre, un peu d'eau.

Je n'avais pas tout cela mais je voulais tester quand même et c'est pour cela que je vous donne ma recette :
- 2 cuilerées à soupe de bicarbonate de soude (en fait, c'est tout ce qui me restait et qui a donc la quantité pour les autres ingrédients)
- 3 cuilerées à soupe d'argile blanche
- 2 cuilerées à soupe de savon liquide neutre (j'ai fabriqué le mien en faisant fondre du savon de marseille bio râpé dans de l'eau ; je ne peux malheureusement pas donner les proportions car je le fais au feeling à chaque fois)
- 5 gouttes d'un mélange d'huiles essentielles de cyprès, arbre à thé, sauge et romarin que j'utilise d'une manière générale pour tout ce qui concerne le nettoyage de la salle de bains)

J'ai mélangé le tout à la cuillère et laissé sècher plus de 24 heures comme inidiqué dans le livret.
Voici la tête de la pierre au cours du sèchage (cliquez sur la photo pour l'agrandir) :



La pierre était bien sèche 24 heures après comme on peut le voir sur cette photo : les bords sont tous décollés et elle a perdu du volume.

Elle n'a pas changé de tête 2 jours après, j'ai donc décidé que je pouvais la tester avant de refermer la boite ;o) !

Eh bien je suis vraiment contente, mes lavabos étaient nickels ! Je n'ai pas eu besoin d'énormément d'huile de coude alors que j'avais laissé exprès s'accumuler une belle couche de calcaire. Et pas une seule trace après le rinçage. Quant au mélange d'huiles essentielles, l'odeur ressort très bien. Je suis ravie !!!

Le seul hic, c'est que j'ai déjà un nettoyant pour salle de bains fabriqué par mes soins et que je pulvérise sur les surfaces sales. La pierre nettoyante lui fait donc concurance et je n'ai pas trouvé sur quel point elle gagnait. Toujours est-il qu'elle est adoptée et que je suis décidément contente de ne plus acheter de produits kkbeurk pour faire mon ménage. Cela fait du bien, à la fois à la planète et à mon porte-monnaie !!! ;o)


Repost 0
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 16:51
Petit message pour vous dire que je n'ai pas trop le temps de blogger en ce moment. J'ai quelques articles en préparation mais pas assez de temps pour les rapporter.
Et je vais avoir encore plus de boulot donc de moins en moins de temps. Désolée mais dès que possible, je reviens bien sûr !

Bises à tous !

Kinoui
Repost 0
Published by Kinoui - dans Kalawangue blog
commenter cet article