Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 21:20

 

Pénélope Bagieu, une artiste que j'adore, est à l'origine d'une initiative comme on aimerait en voir plus souvent. Elle a créé le site de bande dessinée Mon beau sapin en collaboration avec d'autres dessinateurs. Chaque visite sera comptabilisée puis transformée en sous à Noël et ces sous serviront à acheter des cadeaux à des enfants défavorisés. Tout est expliqué ici.

Alors ne perdez pas une seconde ! Courrez sur le site vous régaler des illustrations et faites passer l'info ! Plus il y aura de visites différentes comptabilisées et plus il y aura d'enfants comblés à Noël !

 

 


Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 20:33

... gageons que ces articles n'aient fait que glisser au fond de l'étal de la société ...
Repost 0
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 00:30
Beaucoup plus soft que la première version



Je ne sais pas pour vous mais quand j'ai appris la Marseillaise au CM2, je trouvais les paroles vraiment barbares et je me demandais pourquoi nous gardions cette chanson comme hymne national puisque nous n'étions plus en guerre contre personne.
Bien sûr, j'ai compris que ce texte chargé de symbolisme est sensé susciter un élan patriotique chez tous les citoyens français mais les paroles continuent à me heurter.

J'ai découvert sur le blog d'Aïcha, Orion fleur de carotte, une Marseillaise bien plus citoyenne et éducative à mon goût, celle de Graeme Allwright :


La Marseillaise

~~ ~~ ~~

Pour tous les enfants de la terre
Chantons amour et liberté
Contre toutes les haines et les guerres
L’étendard d’espoir est levé
L’étendard de justice et de paix.
Rassemblons nos forces, notre courage
Pour vaincre la misère et la peur
Que règnent au fond de nos coeurs
L’amitié la joie et le partage.
La flamme qui nous éclaire,
Traverse les frontières
Partons, partons, amis, solidaires
Marchons vers la lumière.

~~ ~~ ~~

Graeme Allwright, Sylvie Dien
Texte libre de droit, offert par les auteurs, à distribuer sans modération.


A lire également :
L'article d'Aïcha sur cette Marseillaise
L'appel de Graeme Allwright
Repost 0
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 17:02
Jeu "Donne-moi ta main" !





Damouredo a décidé de cueillir toutes les mains de la blogosphère.
C'est aussi un petit challenge pour ceux qui acceptent de jouer le jeu. Je me vois mal mettre une photo de mon visage sur le blog. Par contre, ma main, pourquoi pas ?
Et finalement, après avoir fait ces photos, je me rends compte que c'est quelque chose de très intime. Mais j'ose !

Comment décrire mes mains ?

Avec les mots des enfants blancs peut-être ? Ils me font toujours sourire !

Mes mains sont marron devant, panaché derrière !  ;o)

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Et si vous alliez rendre visite à Damouredo pour lui donner votre main ?
Repost 0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 22:02
  Ratage réussi





Il y a quelques temps, une cotonnette a eu envie d'essayer une recette de crème pour les cheveux à base de crème de coco. Praline a fabriqué sa crème et nous a donné sa recette à elle. Elle avait tellement l'air ravie de l'effet de cette crème sur ses cheveux que j'ai eu envie de l'essayer à mon tour.
Bien sûr, j'ai moi aussi apporté mes modifications à la recette d'origine.

Voici les ingrédients que j'ai utilisés :

30 ml de crème de coco (celle qui est vendue au rayon alimentaire)
20 ml de gel d'aloe vera

10 ml de cire d'abeille
5 ml de cire émulsifiante végétale
30 ml d'huile végétale de noix de coco
15 ml de beurre de karité

2 capsules de vitamine E
1 ml d'essence de vanille
21 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse
1 pincée de cannelle en poudre
1/2 pincée de muscade en poudre


 Voilà ce que ça a donné :



Crème très sympathique à l'odeur divine ! J'ai choisi de l'appeler Crème blanc manger coco car son odeur rappelle exactement celle du blanc manger coco, un entremet très apprécié aux Antilles.


L'effet sur mes cheveux : Catastrophique !!!!!!
C'est la première fcrème que j'ai vue assécher mes cheveux. Jusque là, seuls les shampoings caca-beurk y étaient parvenus !

Je commençais à désespérer en me disant que j'avais fait un beau gaspillage et je me suis souvenue que mes mains avaient particulièrement apprécié les restes récupérés sur les bords du bol dont je me suis servie pour faire la préparation.
J'ai donc commencé l'expérience et décidément, mes mains adorent ! La peau regonfle et reste bien satinée, sans aucun effet de gras car la crème pénètre vraiment très bien. Donc voilà une nouvelle crème pour mes jolies mimines !

Repost 0
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 08:47

Je possède ceci...
J'ai besoin de cela...






J'ai un vieux jean en velours que j'ai adoré à son époque mais qui me file désormais de l'urticaire dès que je l'aperçois.
J'ai un vieux collant qui tente de rivaliser sur le plan du dégout avec son copain le jean.
Ils sont tellement usés tous les deux que je ne peux même pas envisager de les mettre dans un dépôt-vente. Mais à la base, j'aime beaucoup les couleurs de ces deux vêtements.

J'ai une super armoire mais elle n'a pas de tiroirs. J'ai besoin de quelque chose de pratique pour ranger mes sous-vêtements....





Bon, ben je vous laisse regarder la suite ! Les images se passent de commentaires !






Ce sac a rejoint un crochet sur installé côté intérieur sur la porte de mon armoire et j'ai enfin de quoi ranger mes sous-vêtements ! Yep ! Yep ! Yep !



Repost 0
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 15:57

     Meilleurs voeux !!!



Je vous souhaite à toutes et à tous

Une merveilleuse année 2007 !!!!!!!

Qu'elle soit l'année de la découverte, de la réalisation, de l'accomplissement, de la joie, de l'amour, de l'amitié ........

Repost 0
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 15:06
Charte CosmEthique


CosmEthique

Vous avez certainement remarqué le nouveau logo sur la colonne de droite du blog. Il s'agit d'un logo symbolisant mon adhésion à la Charte CosmEthique élaborée par les membres du Fil Vert.

Cette charte est destinée aux "kalawangueuses" qui, comme moi, ont découvert la joie de fabriquer ses propres soins par le biais d'internet, se sont dit un jour "Tiens, et si j'expliquais mes choix et partaigeais les expériences via un blog ? " et ont été sollicitées pour vendre leurs tambouilles.

Nul besoin de cumuler ces 3 situations pour se sentir concerné comme je le suis par les 3 points essentiels développés dans cette charte :

 -  Je respecte le travail fourni par l'auteur d'un texte, d'une recette... et ne pille pas sans vergogne ses idées : le droit d'auteur

 -  Je ne me prends pas pour Dieu le père et je suis les recommandations relatives à la fabrication des cosmétiques maison

  S'il me prenait l'envie de vendre ma production (et franchement, je n'ai aucune envie de prendre une telle responsabilité !), je m'informerais au préalable sur la loi relative à la vente de cosmétiques sur internet.


Pour comprendre le choix que j'ai fait en adhérant à cette charte et pour en profiter pour s'instruire sur la "jungle textes et recettes dans les cosmétiques" , allez donc faire un tour sur le Fil Vert !
Repost 0
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 11:53

 Couches lavables dans un journal rennais

Après les protections menstruelles alternatives, je vois une nouvelle fois un produit non-jetable diffusé par les médias. Il s'agit cette fois-ci, il s'agit de couches jetables plébiscitées par la Maison de la Consommation et de l'Environnement dans le journal de Rennes Métropole, l'InfoMétropole.

 

 

On y présente les principaux avantages des couches lavables :

1        Côté environnement : elles réduisent considérablement le nombre de déchets à traiter,

2        Côté budget : économie flagrante avec, sur 2 ans et demi, 800 € de moins à dépenser qu'avec les couches jetables,

3        Côté santé : fabriquées avec des matières premières entièrement naturelles (et j'ajouterais biologiques), elles génèrent moins d'allergies et d'irritations.

 

 

On y détaille les 2 principaux types de modèles :

1        les modèles classiques composés de 4 éléments (la culotte extérieure imperméable, la couche, la doublure (élément absorbant parfois placé dans une poche) et la feuille de cellulose (qui récupère les selles et se jette aux toilettes),

      2            les modèles « tout en un » où il ne reste plus qu'à ajouter la feuille de cellulose.

 

 

On conseille enfin quelques liens :

Le dossier sur les couches lavables réalisé par un papa rennais

L'association Couleur bébé qui prête des couches lavables aux adhérents souhaitant tester avant d'acheter (mmh, par contre, j'ai beau me dire qu'une fois lavées les couches sont irréprochables de propreté, j'aurais du mal à utiliser celles de quelqu'un d'autre),

Une maman convaincue répondant aux questions des parents

J'apprends également qu'il existe un service de location et de nettoyage de couches (j'y aurais pas pensé dites-donc ! )

 

 

Bon ben après ça je dois dire que je me sens de mieux en mieux. Si en effet on parle autant d'alternatives au jetable dans les médias, c'est que les efforts finissent par payer. Je parle des personnes qui font partager leurs expériences et ne baissent pas les bras devant les regards incrédules et moqueurs.

Bon, je me rends bien compte que cela coïncide drôlement avec une prise de conscience générale sur le fait que le prix du pétrole est exorbitant et ne risque pas de redescendre de sitôt. Mais mieux vaut tard que jamais !

 

 

Les expériences et conseils de copines blogeuses sur les couches lavables :

P'tit Lutin

Sur le Fil Vert

Repost 0
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 10:40
Vêtements SPA/Yoga respectueux de l'environnement



Je connais la marque Ekyog depuis quelques mois. J'aime beaucoup l'ambiance de la boutique de Rennes. Les vendeuses sont accueillantes et de très bon conseil.
J'ai été attirée par les mots inscrits sur la vitrine : "Vêtements bio". Pour tout vous dire, je ne suis rentrée dans le magasin qu'avec l'idée qu'on ne saurait rien me répondre quand je demanderais quelle certification prouvait que les vêtements étaient effectivement en coton biologique. J'en suis restée pour mes frais puisque les vêtements en coton de la marque sont certifiés par Skäl International ou IMO
. Quant aux teintures, quelque soit le produit, elles sont certifiées Oeko Tex Standard 100 délivré par l'Asqual.

Skäl International Foundation
donne la garantie EKO qui atteste l'origine biologique des produits et qu'ils ne peuvent pas contenir d’organismes génétiquement modifiés (OGM).
IMO (Institute for Marketecology)
garantie l'utilisation de produits éthiques et biologiques.
Oeko Tex Standard 100
est l'un des labels les plus connus dans la filière textile. Il garantit que les textiles testés et certifiés respectent les seuils réglementaires de substances pouvant nuire à la santé en différenciant les seuils exigés pour 4 catégories de produits (articles bébé - articles en contact direct avec la peau - articles sans contact direct avec la peau - articles d'ameublement).

Le magasin à Rennes

Je ne me faisais donc plus de soucis de ce côté-là, j'ai regardé de plus près les vêtments. Ils sont surtout destinés à une utilisation que détente/jogging et aux bébés. Les couleurs sont douces et les textures divines ! Les matières premières : coton biologique, bambou et algues marines.
Malheureusement pour moi, je n'achète chez eux que lors des soldes car mon porte-monnaie n'est pas encore d'accord avec les tarifs des vêtements et chaussures bio.

Si vous êtes intéressés, allez faire un tour sur le site d'Ekyog pour trouver un magasin près de chez vous. Vous pourrez également lire leurs engagements sur le plan éthique et écologiques qui m'ont l'air plus que crédibles.



Sources :
Ekyog
Oeko Tex Standard 100
IMO
Skäl International Foundation

Repost 0