Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 17:24

Une pomme qui fait la tête :

pommes.jpg

 

Un reste de châtaignes en conserve émietté dessus :

chataignes.jpg

 

Une pâte à crumble au pif (2 cuillère à soupe de farine d'épautre, 2 cuillères à soupe de beurre, 1 cuillère à soupe de sucre complet) :

pate-a-crumble.jpg

 

30 min à 180°C :

crumble-pomme-chataigne.jpg

 

Dévorer le crumble pomme châtaigne !

manger.jpg

Repost 0
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 13:17

Cet été est chaud comme je les aime. Il fait jour et grand soleil très tôt, bien chaud l'après-midi et frais le soir avec une douce lumière. Tout de même, par ce temps, pas trop envie de faire des plats en sauce bien lourds. J'ai envie d'eau, de fraîcheur et de rapidité. Voici donc la recette d'une salade que je fais souvent et qui se modifie en fonction du contenu de mon réfrigérateur :

 

Salade tomatovert


2 tomates

1/3 concombre

1/2 poivrons vert

1 cuillère à soupe de sucre

1 petite botte de coriandre

1 citron (jaune ou vert selon le goût)

 

 

Salade tomatovert

 

Couper tous les légumes en tout petits dés sans enlever de peau (je trouve que ça a bien plus de goût ainsi mais je sais bien que certains préfèrent tout enlever). Verser dans un petit saladier. Presser le citron et arroser les légumes du jus obtenu. Ciseler la coriandre et en parsemer la salade. Enfin, ajouter le sucre et touiller le tout. Il ne reste plus qu'à laisser reposer 10-20 minutes que les saveurs diffusent bien et à se régaler !

 

 

Tomatovert

Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 08:46
        Rien ne se perd !




Alors voilà : hier matin, je découvre que les fraises que j'avais mises au réfrigérateur ont givré ! Enfer et damnation ! Je les ai laissées dans un coin moins froid pour voir le résultat mais rien n'y a fait, elles étaient encore toutes dures.
Qu'à cela ne tienne ! J'ai décidé de les cuisiner pour ne pas les perdre (Ben oui, j'avais prévu un petit dessert honteux composé de fraises, de sucre et de crème chantilly ; passer de ça à rien me faisait drôlement mal au coeur !).

Voici donc ce qu'il en est sorti :


 Clafoutis aux fraises
 
Ingrédients (pour 1 personne) :

5 cl de lait de riz (ou de vache)
25 g de farine
25 g de sucre
1 oeuf
1 cuillère à café d'essence de vanille 


 
Préparation :



1 - Préchauffer le four à 180°C.


2 - Faire chauffer le lait.


3 - Laver et couper les fraises, les disposer dans un petit ramequin allant au four.


4 - Mélanger dans un bol la farine, le sucre, l'oeuf et l'essence de vanille.


5 - Rajouter le lait à la préparation et mélanger à nouveau.


6 - Enfourner pour 20 mins.


7 - Essayer de ne pas manger alors que c'est encore brûlant... Trop tard ! Vous vous êtes brûlé la langue !!!








Repost 0
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 11:27




 Blanc-manger coco








(Penglobe)


Je vous disais tantôt que ma crème à base de lait de coco pour les cheveux, qui a finalement été adoptée par mes mains, sentait bon le blanc-manger coco.

Je me devais de vous faire découvrir ce fabuleux met qu'est le blanc-manger coco, hypra populaire (et pourtant rare) aux Antilles.
Je précise que ceci est MA recette. Il en existe plein d'autres et les puristes me tireraient certainement les oreilles. J'invite d'ailleurs celles qui le souhaitent à m'envoyer leur recette de blanc-manger coco histoire de les publier ici et d'en faire un joli florilège.
Je précise aussi que la recette contient de la gélatine. Je ne suis pas une experte de l'agar agar. La seule fois où j'ai essayé de faire une recette avec, le gel n'a jamais pris. Donc si une habituée des gélifiants végétaux passe par là, je lui serais très reconnaissante de m'indiquer quelles proportions utiliser de façon à remplacer la gélatine.




Recette du blanc-manger coco


Pour 4 personnes :

1/2 litre de lait (le lait de riz est le plus neutre pour bien laisser ressortir le goût de la noix de coco mais celui d'amande convient également)
120 g de noix de coco en poudre
80 g de sucre en poudre (toujours pour ne pas masquer le goût de la noix de coco, je conseille de choisir un autre sucre complet que le rapadura)
3 jaunes d'oeufs
30 cl de crème fraiche liquide très froide (je n'ai pas encore essayé pour cette recette la crème à base d'amande de La Mandorle qui est très douce au goûtet m'a l'air assez liquide pour être montée en chantilly)
1 cuillère à soupe d'essence de vanille
1 pincée de cannelle en poudre
1 pincée de muscade en poudre

Préparation :

Porter le lait à ébullition avec 30 g de sucre, l'essence de vanille et la noix de coco. Laisser infuser jusqu'à refroidissement. Passer ce mélange à plusieurs reprises dans un tamis. Le goût sera alors plus prononcé.
Faire tremper la gélatine dans un bol d'eau froide.
Dans une terrine, fouetter les jaunes d'oeufs avec le reste du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Réchauffer le lait et le verser dans la terrine.
Mélanger. Ajouter la gélatine, fouetter.Battre la crème fraîche en chantilly et l'incorporer au mélange.
Verser la préparation dans des ramequins ou dans un moule à savarin. Les mettre 2 heures minimum au réfrigérateur (j'aime bien faire cette préparation le matin pour le soir).
Démouler (ou non, ce n'est pas indispensable) et déguster.



Repost 0
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 21:29
Le sauveur des sportives esseulées


Il y a des soirs comme ce soir où je rentre de l'entrainement de hockey rompue mais un sourire perclus d'endorphines sur le visage. Je monte les étages avec mon sac de sport, je referme la porte de l'appart, je dépose mon sac en soufflant. Là, déjà le sourire est moins large, teinté d'une faim naissante. Je vais ouvrir la porte du réfrigérateur... rien.

Je vais sortir mon équipement du sac et le mettre en place pour qu'il sèche. Je mets la serviette et la tenue au sale. Je range le sac. Je retourne au réfrigérateur. Comment ? Toujours rien ??? Plus de sourire. La faim me tient et elle ne me lâche pas !

Je tourne, je tourne. Pas envie de cuisiner. Trop fatiguée.

Je tourne, je tourne, mes yeux se posent sur la brique de soupe de la marque Grandeur Nature. Et tout à coup, mon sourire revient, je me mets à saliver.

J'en réchauffe un peu, je verse le tout dans ma tasse, je me brûle la langue parce que j'ai pas pu attendre... ça y-est, les endorphines sont de retour, j'affiche un grand sourire béat !

Cette soupe qui me sauve la vie, la voilà :


Soupe veloutée légumes du Sud de Grandeur Nature


Je cherchais une soupe avec un maximum de légumes dans le mag bio un jour et je suis tombée sur celle-là : 66%, c'était le maximum. L'emballage ne paye pas de mine comme ça mais le contenu est succulent ! Label AB, que du végétal à l'intérieur (pas si évident, regardez la compo de certaines soupes pour voir !) et 3,30€.
Si vous en avez l'occasion, essayez-là !

Bon ben voilà, c'était le petit coup de coeur (de plaisir surtout !) du jour !
Repost 0
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 13:14
  STOP !
On arrête tout et on déguste !!!!



Quand même, y-a des jours où je me dis qu'on a de la chance de devoir manger pour vivre ! Combien de plaisirs raterions-nous sinon !
J'avais plusieurs restes à la maison : échalotes, lentilles vertes du Puy, pommes de terres. Je cherche ce que je pourrais en faire sur plusieurs moteurs de recherche. Mouais, bof.
Et là, je tombe sur l'article de Cléa qui se prépare, elle, à faire son grand ménage de printemps et chasse donc les lentilles presque périmées.

Je continue, je continue, je lis la liste des ingrédients... il ne me manquait que le saumon fumé que j'ai acheté hier pour faire cette salade de lentilles vertes et saumon fumé aux pommes de terres tièdes. Comme le dit Cléa, c'est un titre de recette à rallonge mais on n'a rien sans rien. Impossible de mentionner l'un sans plébisciter l'autre. Allez donc sur son blog pour avoir la recette.

Je n'ai pas de photo du plat que j'ai fait à vous montrer parce qu'il est loin d'être aussi beau que celui de Cléa qui m'a donné l'eau à la bouche.
Moi j'aime les lentilles cuites au point que certaines s'écrasent et qu'elles ne restent pas bien en grain comme sur la photo. Ma maman les fait comme ça et je ne conçois pas de les manger autrement. Mais c'est franchement trop moche pour que je vous montre une photo ! De même, je ne conçois pas de les manger sans le soupçon de cannelle, de muscade et de thym que ma maman y ajoute systématiquement. J'ai donc ajouté une branche de thym à l'eau de cuisson de mes lentilles et saupoudré d'une infime quantité de cannelle et de muscade une fois qu'elles ont été cuites. J'ai les ai également salées au gomasio plutôt qu'au sel tout simple.
Autre différence, je n'épluche pas mes pommes de terre. J'avais lu je ne sais plus où que les seuls nutriments intéressants dans la pomme de terre se trouvent dans la peau ou la fine pellicule juste en dessous. Il fallait donc garder la peau dans la mesure du possible. Depuis, j'épluche rarement les pommes de terre et je les trouve plutôt fades sans leur peau. Bien sûr, pour ça, j'achète des pommes de terre bio qu'il suffit de bien brosser pour enlever la terre et autres saletés.

Voilà la photo de l'ustensile que j'utilise pour faire cuire mes légumes à la vapeur : le truc à vapeur. Oui, oui, je ne connais jamais le vrai nom des choses. Je le place dans ma rizeuse ou autocuiseur (oui, là, je fais un effort ;o) !) qui est toute rikiki et les deux s'emboitent parfaitement.



















Arrive donc le moment de la dégustation. Comment vous dire ?
Le bonheur ? Le nirvana ? La tristesse de savoir que vous n'en avez préparé qu'une assiette ? L'explosion des saveurs sur les papilles qui vous surprend alors que vous vous savez pourtant parfaitement tout ce que vous avez mis dans votre plat ? Je crois que c'est vraiment ce moment exquis que je recherche quand je mange et cherche à connaitre de nouvelles saveurs.

Ah là là ! Quel plaisir mes enfants ! Courrez donc essayer cette recette, vous m'en direz des nouvelles !
Repost 0
24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 16:58
Se passer du beurre



Je vis pour mon plus grand malheur dans le pays du beurre salé : la Bretagne !!!
Les Bretons, ces gens pas normaux du tout, mettent du beurre salé dans tout ! Même dans le caramel au beurre salé !!! Et qu'ils ont raison ! Qu'est-ce que c'est bon !
Bon, mais quand même, quand on a été élevé dans le Sud-Ouest, le caramel au beurre salé, c'est niet !!!

Dernièrement, j'ai voulu faire des sablés au citron à mon chéri. Naïvement, avant de venir chez lui, je lui ai demandé s'il avait du beurre mais sans penser à demander lequel. Il m'a bien sûr dit qu'il en avait plein mais sans penser non plus à me préciser lequel. Bien sûr, il ne fait jamais attention au ridicule beurre doux qui traine quelque part dans son réfrigérateur (le mien en l'occurence !).
J'arrive donc chez lui, et là, je découvre la catastrophe : cette endouille de Breton me parlait de beurre salé !!! Il était en plus trop tard pour aller en acheter où que ce soit !! Pas de panique, je réfléchis, je réfléchis, je farfouille, je farfouille... et je tombe sur mon fond de pot de purée d'amandes. Vous savez bien le fond qui est toujours tout dur et que j'ai toujours du mal à utiliser. J'ai jeté un coup d'oeil au chéri : occupé ailleurs. Ni vu ni connu, j'ai commencé ma recette comme si de rien n'était et j'ai remplacé le beurre par la purée. (Ni vu ni connu car le chéri, il est comme les enfants, il faut lui faire goûter avant de lui dire ce qu'il y a dedans sinon il n'aime pas !)

Voici donc ma recette pour ceux qui seraient intéressés :


On casse un oeuf dans un saladier :



On rajoute 70 g de sucre roux, le jus d'un citron jaune on touille :



On rajoute incognito 2 cuillères à soupe de purée d'amandes et on touille :



On rajoute à tout ça 200 g de farine complète et on touille encore :
(N'allez pas croire que j'ai fait ça à la cuillère en bois hein, à la fin, j'ai bien été obligée d'utiliser mes mains !)



On obtient une jolie pâte qui a l'air de vouloir être étendue :



On étend la pâte et on ne se moque pas de ceux qui n'avaient pas de rouleau à pâtisserie sous la main ! :



On découpe le tout en carrés, losanges, tout ce qu'on veut et on met les trucs obtnus sur une plaque allant au four (et on ne se moque pas de ceux qui n'avaient qu'une grille !) :



Après un passage de 20 minutes au four à 160°C, on obtient des biscuits plus croquants que des sablés mais délicieux comme tout !!


Et qui c'est qui les a trouvés délicieux comme tout mes sablés au citron ??? :p
Repost 0
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 11:30

  Cuisinière bonne à enfermer !



C'est un crime de laisser des gens comme ça en liberté je vous dis !!!

Figurez-vous que sur le blog de Miss Tiny, il y a des recettes auxquelles on ne peut pas résister !
A chaque fois que j'y vais, je vois des titres bizarres qui me font froncer les sourcils avec une mine pas franchement dégoutée mais pas loin tout de même ! Et pourtant, en regardant les photos, en lisant les ingrédients, l'eau me monte vite aux babines !
J'ai toujours envie de courir acheter les ingrédients pour faire comme elle. Mais ce n'est pas forcément compatible avec l'état de ma ligne.
A consommer avec modération donc mais toujours avec gourmandise !

Allez donc y faire un tour, il s'appelle Des goûts et des couleurs et vous trouverez le lien dans
la section Cuisine bio... ou pas accessible dans la rubrique Liens quotidiens du module de droite de mon blog.

Régalez vos yeux et prenez-en plein les papilles !


Repost 0
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 10:48

   

  Le blog de Valérie Cupillard

 

 

Si comme moi vous vous êtes rués sur les livres de Valérie Cupillard, vous serez vraiment enchantés de découvrir qu'elle possède un blog depuis le 1er juillet. On y retrouve tout ce qui m'a attirée dans ses livres : des informations et des conseils pour une alimentation saine, bio, pas forcément chère ; une cuisine alléchante et imaginative.

Je vous avais notamment parlé des Petits Déjeuners bio, mais elle est également l'auteur d'autres livres très instructifs qui m'ont beaucoup aidée dans ma recherche d'une alimentation équilibrée avec moins de viande mais toujours énormément de plaisir :

 

                       

    










Je rajoute donc son blog dans la section Cuisine bio... ou pas accessible dans la rubrique Liens quotidiens du module de droite.

Bonne lecture et bonne cuisine !

(PS : Désolée pour la tête de l'article, je suis sous IE en ce moment et je me bats toujours autant avec ce logiciel :'o( !)

Repost 0
15 août 2006 2 15 /08 /août /2006 20:39
  Tarte à la ratatouille revisitée




Alors ça arrive, parfois, y-a pas moyen, on n'a aucune envie de cuisiner mais on a plein de reste dont il faut bien faire quelque chose.

Le week-end dernier, je disposais d'une pâte à tarte presque périmée, d'oignons frits d'une autre recette et  de poivrons d'une autre recette.
Ouaip ! Pas envie d'en faire plus que ça, j'ai ouvert une boite de ratatouille que j'ai versée dans un saladier.
J'ai rajouté les oignons et les poivrons. Jusque là, ça avait l'air sympathique mais je me suis dit que ça ne serait peut-être pas assez consistant sur ma pâte à tarte.



Je suis donc retournée farfouiller dans mes placards et j'ai déniché des flocons de châtaignes et d'épautre. J'en ai rajouté une poignée de chaque à ma préparation. (Le mot préparation étant ici vraiment relatif vu que je me suis contentée de mélanger !).




Hum... ça allait sûrement sècher cette histoire... J'ai rajouté un oignon frais et un petit verre d'eau.



Mélange vigoureusement prieur pour que je n'aie pas fait de bêtise. Ah ben vi, tous les mélanges ne sont pas des plus heureux ! Je verse le tout sur ma pâte.



Et hop ! Au four !!


Résultat :



Tarte délicieuse !! Un peu croustillante le premier jour grâce à la pâte et aux flocons, mouelleuse à souhait le deuxième jour. Et bien sûr, divinement sucrée !
Je me suis régalée alors si elle vous inspire, n'hésitez pas !

Repost 0