Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 13:05
J'ai testé pour vous :
Autocollant STOP PUB

(Autocollant  édité et diffusé en 2006
par le Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable)





Euh... en fait, j'ai testé pour moi toute seule mais j'ai toujours rêvé de dire ça ! :D

Alors, l'autocollant ANTI-PUB ou STOP-PUB, ça doit bien faire 1 an et demi que j'en entends parler.
Vous pouvez d'ailleurs lire
l'affiche d'Amandina qui résume très bien les raisons qui peuvent aider  se décider.
A priori, je n'en avais pas spécialement besoin car l'année dernière, j'habitais un immeuble dont les boites aux lettres étaient situées dans un hall inaccessible sans un pass. J'avais bien de la publicité non désirée quand certains distributeurs de prospectus un peu malins réussissaient à franchir le barrage mais enfin, rien de très gênant. En plus, il y avait un bac situé juste à côté des boites aux lettres pour recueillir ces encombrants gaspillage de papier. Bac directement vidé dans la poubelle jaune destinée au recyclage de l'immeuble. Alors bon...

Je vis désormais dans un mini-immeuble dont les boites aux lettres sont dehors, à la merci du premier distributeur de prospectus venu. Et ils ne se gênent pas les bougres (et bougresses, bien sûr) ! Le facteur a dû une fois monter me livrer une enveloppe un peu volumineuse uniquement parce que ma boite aux lettres étaient remplie de publicités en tout genre ! Après avoir loupé plusieurs courriers très importants parce qu'ils étaient coincés entre plusieurs couches de publicité, je me suis dit qu'il était temps de réagir.
Franchement, se contenter de mettre un bac destiné à se débarrasser de ces pubs, c'est peut-être commode mais c'est aussi accepter d'être importuné, contribuer au gaspillage de papier et donc d'arbres et décider que ce n'est pas si grave que ça.

Je savais pertinemment qu'un autocollant STOP PUB n'a aucune valeur juridique ou autre et n'empêche en rien de se retrouver envahi de pub. Je voulais m'en procurer un uniquement pour faire un acte militant : informer et faire réagir mon entourage. Je me doutais bien que ma boite aux lettres serait toujours aussi pleine.

Pour les rennais : je me suis procuré mon autocollant gratuitement au Point Info de Rennes Métropole. On peut aussi en trouver tout aussi gratuitement à la Maison de la Consommation et de l'Environnement.

Cela fait environ 2 mois que je l'ai collé sur ma boite aux lettres. J'ai mis un moment à me rendre compte que le volume des pubs avait sensiblement diminué. Il a fallu que mon mignon voisin me demande où j'avais trouvé mon autocollant (et un voisin sensibilisé ! Yes !) pour me rappeler que j'avais posé cet autocollant. J'ai alors réalisé que je n'étais plus obligée de mettre un masque et un tuba pour plonger à la recherche de mon courrier. Je me suis dit que que j'avais affaire à des distributeurs particulièrement courtois ou que mon quartier ne faisait plus parti du circuit de distribution... mais non ! Ca fait deux mois que ça dure et les seules pubs que je récupère dans ma boite sont celles qui me sont adressées personnellement.



Je ne sais pas si c'est parce que les distributeurs ici ont la consigne de ne pas importuner les habitants affichant l'autocollant STOP PUB ou parce que le mien comporte un petit message informatif, mais en tout cas, ça marche !!!!!

N'hésitez donc pas à essayer vous aussi ! Vous aurez peut-être moins de chance que moi mais agir vaut mieux que subir. Plus il y aura de personnes signifiant leur mécontentement et leur refus de participer à un gaspillage organisé plus les choses bougeront !



A lire également :

Opération Réduisons vite nos Déchets, Ca déborde (Extraits du site :)
Que faire en cas de non respect de l’autocollant ?
Si vous habitez dans une commune qui participe à l’opération stop pub, le premier réflexe est de le signaler à votre mairie qui pourra relayer cette information à la fois auprès du diffuseur et de l’émetteur de l’imprimé , et permettre ainsi dans la plupart des cas la résolution du problème.
Sinon, vous pouvez vous adresser à la personne qui distribue habituellement les imprimés non adressés dans votre immeuble ou dans votre quartier. Attention, ce n’est pas forcément votre facteur qui assure la distribution de ces prospectus, mais souvent une société privée ! A défaut ou en cas d’échec de la démarche, vous pouvez vous adresser à l’éditeur de l’imprimé, donneur d’ordre de la société de distribution à domicile. Les associations de défense de l’environnement et des consommateurs pourront appuyer vos démarches.

Pour stopper les publicités qui vous sont adressées directement :
Pour les enseignes avec qui vous n’êtes pas en relation commerciale, vous pouvez souscrire gratuitement à la Liste Robinson qui a pour objet de permettre à toute personne qui en fait la demande, de recevoir moins de documents publicitaires adressés dans sa boîte aux lettres. Elle est gérée par l’Union Française du Marketing Direct. Les sociétés adhérentes de la Fédération des Entreprises de Vente à Distance (FEVAD) s'engagent à ne plus envoyer de messages publicitaires aux personnes dont les noms et adresses leur sont communiqués trimestriellement par le Service National de l’Adresse de La Poste. Toute demande d’inscription doit être faite par écrit à l’adresse suivante :
UFMD - Liste Robinson - 60 rue La Boétie - 75008 Paris


Article Stop Pub de l'Ademe
Imprimer son autocollant STOP PUB sur le site du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable

L'étiquette STOP PUB de La Souris à Plumes
Étiquette STOP PUB de Jardin Eco

Repost 0
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 16:34
  Grande discussion sur les parents écolos dans l'émission "Les Maternelles"


Bon ben voilà, tout est dans le titre sauf la date : vendredi 19 janvier.
Ce vendredi, la grande discussion de l'émission Les Maternelles qui passe le matin (lundi, mardi, jeudi, vendredi)  sur France 5 à partir de 9 heures sera consacrée aux parents écolos. J'ai entendu ça ce matin mais impossible d'avoir le programme de la semaine sur le site de France 5. Il est tout de même possible de regarder une vidéo de l'émission donc n'hésitez pas.
Je ne sais pas encore ce que ça donnera mais je pense qu'on ne perdra rien à regarder. J'espère qu'on y parlera de couches lavables et autres mais surtout de  l'engagement de ces parents et des solutions qu'ils ont trouvées pour être en accord avec leurs convictions.
Bonne séance à vous !




Source image bébé : http://www.fraternet.org/apedysnpdc/pages/accompagnement.htm

Repost 0
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 13:49

 

Il n'y a pas de petite économie d'électricité

 

 

Dans la série "On me regarde encore comme si j'étais folle", j'ai nommé : éteindre complètement les appareils en veille !

 

Alors que je recevais du monde il n'y a pas longtemps, les gens se sont demandés pourquoi ma télé et l'antenne de celle dernière étaient branchées sur une multiprise à interrupteur. Tout simplement pour ne laisser aucune d'entre elles en veille si je ne regarde plus la télé. Au lieu d'éteindre ma télé ET l'antenne (en me battant avec le bouton de la télé et en tournant jusqu'à plus soif le bouton de l'antenne), j'éteins la multiprise et je n'ai qu'un seul geste à faire (économie de gestes : très très très important pour moi ! Celles qui me connaissent bien sourient, j'en suis sûre !).

L'autre question fut la suivante : mais pourquoi ne pas laisser les appareils en veille ? Il n'y aurait dans ce cas qu'à appuyer sur le bouton de la télé pour tout allumer.

Hum... mais pour économiser de l'électricité pardi ! La petite diode toute rouge qui indique que les appareils sont en veille ne reste pas allumée par l'opération des petits lutins de la magie ! Elle consomme de l'électricité !

 

J'avoue qu'à ce moment, je suis tombée des nues en me rendant compte que ces petits riens n'étaient décidément pas entrés dans les habitudes de tout un chacun. Le fait que cela aille de soi pour moi vient peut-être du fait que ma mère nous a toujours dit qu'il n'y avait pas de petite économie : éteindre la lumière quand on sort d'une pièce, ne pas laisser l'eau du robinet couler inutilement (quand on se brosse les dents ou que l'on fait la vaisselle) et que sais-je encore ?

 

Alors au risque d'enfoncer des portes ouvertes, je le redis haut et fort : NE LAISSEZ PAS VOS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS EN VEILLE !!!!! CELA CONSOMME INUTILEMENT DE L'ÉLECTRICITÉ !!!!!!

 


(Bon, sauf le réfrigérateur, cela va sans dire...)

Non mais sans blague : si vous ne le faites pas pour la planète (énergie gaspillée, ressources gaspillées, déchets augmentés et planète souillée) faites-le au moins pour votre porte-monnaie ! Inutile de me rétorquer que c'est une toute petite économie de rien du tout car les veilles ne consommeraient rien du tout ! C'est totalement faux ! Imaginez que vous partiez toute une semaine en laissant votre lecteur de DVD et votre télévision en veille (petite lumière pour égayer le poisson rouge peut-être ?), vous rendez-vous compte de l'argent déboursé en plus et de ce que cela donne sur un an ?

Et à ceux qui me disent qu'éteindre complètement le magnétoscope oblige à régler l'horloge de ce dernier, je réponds : coller un sticker dessus, le clignotement de la diode ne vous embêtera plus !



A lire sur le sujet : Guide de l'Ademe 

 

Repost 0
23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 16:12

Coup de gueule contre Leclerc !!!

 

 

 

Alors je ne suis pas tombée de la dernière pluie et je sais que le groupeLeclerc n'est pas écolo pour 2 sous. Le coup des sacs de courses réutilisables en plastique, qu'ils ont commencé avant les autres (je ne parle bien sûr pas des magasins bio), formidable coup de marketing, c'était quand même très très bien. Là-dessus, pas de soucis (si ce n'est qu'il pourraient être un peu plus logique et nous proposer des sacs en plastique biodégradable même s'il y a polémique là-dessus ou des paniers en osier, que sais-je...)

Mais alors où est la logique quand ils obligent les consommateurs à utiliser des sacs en plastiques pour emporter leurs fruits et légumes ???? A quoi bon faire propre à l'extérieur du magasin (sac réutilisable) et pourri à l'intérieur (sacs plastiques pour les fruits et légumes inutilisables après usage car beaucouop trop fragiles) ? Car bien sûr, on achète rarement un seul type de fruit ou de légume donc on doit multiplier le nombre de sacs en plastique. Pourquoi ne pas nous proposer des sacs en papier fort comme dans n'importe quelle Biocoop ou encore des sacs en plastique biodégradable ???

Bon, c'était mon premier coup de gueule contre un système franchement ridicule utilisé dans tous les supermarchés ! Mais le second arrive et vite !!!

Car figurez-vous que non content de ne pas proposer d'alternatives aux consommateurs en ce qui concerne le transport des fruits et légumes, il obligent également ceux-ci à utiliser ces fichus sacs en plastique !!! Quand on a plusieurs pièces du même légume ne se vendant pas au détail, et qu'il n'y a rien d'autre que les sacs plastiques pour les emporter, je veux bien utiliser ces pollutions ambulantes que sont ces sacs tous fins qui ne servent à rien une fois que l'on en a sorti les légumes. Mais alors quand on prend une seule belle grosse aubergine, expliquez-moi pour quelle raison il faudrait la mettre dans un sac plastique ????????? Cela fait maintenant des années que je mets l'étiquette directement sur la peau quand je me retrouve dans cette situation. J'évite le gaspillage et l'encombrement de ma poubelle avec ces sacs plastiques. Figurez-vous que que la personne chargée de la pesée des fruits et légumes a refusé de me remettre l'étiquette si je ne prenais pas de sac plastique. Le prétexte ? L'étiquette ne tiendrait pas sur la peau des légumes et fruits. Je lui ai fait la démonstration du contraire en prenant une étiquette usagée qui trainait par là, attendant qu'elle pèse mes légumes et me remette les étiquettes. Elle m'a rétorqué que la direction était très stricte à ce sujet et qu'ils avaient des comptes à rendre si les caisses rapportaient que des fruits ou légumes passaient sans emballage.

Je dois dire que là, je suis littéralement tombée des nues ! Pour quelle espèce de raison obligent-ils leurs clients à faire du gaspillage avec leur propre argent ? Car ce sont bien eux qui achètent les sacs plastiques ! Ils sont d'ailleurs si légers que je ne voit pas comment ils pourraient influer sur le prix final du produit pesé. Ensuite, même s'il est vrai que les étiquettes ne tiennent pas très bien sur toutes les peaux, il n'est pas bien difficile de maintenir son légume sur le haut de la pile du panier pour être sûr que l'étiquette n'ira se coller nulle part ailleurs. A moins qu'ils veuillent être sûrs qu'on ne les volent pas en mettant une étiquette correspondant à un poids inférieur à ce que l'on devrait payer ? Dans ce cas, la personne de la pesée ne sert pas à grand chose si on ne lui fait pas confiance...

Bref ! J'ai dit à cette dame de faire son travail et que je ferai le mien. Une fois les articles payés, j'ai sorti les aliments de leur emballage et les ai laissé à la caisse en leur indiquant bien que je ne voulais pas de ces sacs plastiques chez moi et qu'ils se chargeraient de s'en débarasser eux-mêmes puisqu'ils m'obligeaient à les utiliser ! Non mais !!!

Comme vous le voyez, je suis encore furieuse ! Qu'ils n'aient pas une attitude écocitoyenne aboutie, c'est une chose, mais qu'ils empêchent leurs clients de le faire s'ils le souhaitent, je trouve cela scandaleux !

Repost 0
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 12:14
 Comment choisir la bonne Lampe Basse Consommation (LBC) ?





Emménageant dans un nouvel appartement, je souhaitais changer les ampoules classiques en place par des ampoules basses consomation ou ampoules fluocompactes.

Pour quelle raison ?
  1 : Ces lampes ont une durée de vie 6 à 8 fois supérieure à celles des lampes classiques --> on en achète donc moins souvent : économie de déchets et protection de l'environnement !!!
  2 : Elles offrent une sécurité supérieure grâce à leur faible dégadement de chaleur
  3 : Elles consomment 3 à 5 fois moins d'électricité que les
lampes classiques --> économie d'électricité, plus de sous dans le porte-monnaie et protection de l'enironnement !!!


Cela étant dit, je ne savais absolument pas comment les choisir.

Je me suis rendue à la Maison de la Consommation et je suis tombée sur un prospectus de l'Ademe sur les économies d'électricité.

Je vous recopie un tableau très pratique sur les équivalences et les conseils pour le choix :

Tableau d'équivalence en Watts

Lampe basse consommation (LBC)

Lampe classique à incandescence

9  ------------------------------------------- 30

11 ------------------------------------------- 40

15 ------------------------------------------- 60

20 ------------------------------------------- 75

23 -------------------------------------------100


Les LBC sont recommandées dans les pièces allumées longtemps telles que le bureau, le séjour, la cuisine ou la chambre.

Les LBC supportent mal les allumages et extinctions répétés, il faut donc éviter de les installer sur un variateur ou de les associer à une minuterie. Elles ne conviennent pas non plus aux éclairages hallogènes.

Comment diminuer sa consommation d'électricité dans ce cas ? Fiez-vous à l'étiquette Energie figurant sur l'emballage des ampoules : elle indique la classe d'efficacité énergétique de l'ampoule. Ces classes vont de A (meilleure efficacité, basse consommation) à G (moins bonne efficacité, consommation importante). Choisissez les ampoules affichant la classe A dès que vous ne pouvez pas utiliser des LBC !

La prochaine étape consistera pour moi à acheter mes ampoules. Je vais faire le tour des magasins pour comparer les prix.


Pour en savoir plus :
Les Conseils du Géant Vert
Le dossier de l'Ademe
Repost 0
16 octobre 2006 1 16 /10 /octobre /2006 15:40
Manger des fruits et légumes de saison



Il s'agit d'une de mes bonnes résolutions de l'année.
C'était quelque chose que je ne faisais pas avant, tout simplement parce que je ne connais absolument pas les saisons correspondant aux différents légumes et fruits que j'aime. Quand vous avez très longtemps mangé des produits importés (difficile de trouver des poires au marché du coin quand on vit aux Antilles par exemple), vous avez du mal à repérer à quel moment le dit-produit est hors-saison.
Depuis que je vis en France, je passe plus de temps sur les marchés et je me rends compte de la variation dans les fruits et légumes sur les étals. J'ai également constaté que :

  -  Les fruits et légumes de saison sont moins chers (sauf quand vous avez eu un mois de juillet sec et un mois d'août pluvieux...)

  -  Les fruits et légumes de saison sont plus savoureux : gorgés de vrai soleil ils battent à plate couture ceux qui ont poussé en serre

  -  Les fruits et légumes de saison n'ont pas nécessité  de longs transports ou des serres chauffantes coûteux en énergie et ne sont donc néfastes pour l'environnement

  -  Les fruits et légumes de saison permettent d'acheter local et donc de soutenir un développement économique durable



C'est donc décidé, je vais faire mon possible pour acheter local et de saison. Quand ça ne sera pas possible, j'essaierai les conserves.
Le seul point qui me pose problème, c'est la consommation de produits qui sont exotiques pour certains mais constituent des aliments de base pour moi. J'ai par exemple grand plaisir à me faire une bonne platrée d'ignames avec patates douces, bananes jaunes, haricots rouges et poulet. Ceux qui ont vécu aux Antilles en ont certainement comme moi la nostalgie.  Je me vois mal n'en manger que lorsque je serai aux Antilles. Quand j'arrive à en trouver, je saute sur l'occasion. Il y a quand même une chose qui aide, c'est qu'ils remplissent exactement les caractéristiques des produits non locaux que j'ai cités plus haut : ils coûtent très cher et sont un peu moins savoureux. Cela permet de n'en acheter que rarement. J'ai donc encore du travail à faire sur ce plan.

Pour m'aider dans mes achats, puisque je ne connais rien des saisons des fruits et légumes, j'ai recherché et trouvé des calendriers :

Le plus pratique selon moi, que l'on peut plier et glisser dans son sac. Utile quand on fait ses courses : Calendrier suisse
(il ne diffère pas énormément du notre et pour affiner ma connaissance des saisons, le marcher est parfait !)
Site : http://ernaehrung.coop.ch/abc/default-fr.html

Simple, basique avec les fruits et légumes les plus consommés, de Consodurable.org (je me vois bien l'afficher sur mon réfrigérateur) :
Site : http://www.consodurable.org/index.php

Ludique avec le dessin de chaque fruit ou légume :
Site : http://www.10parjour.net/site/pages/home/index.php
Petit hic à mon sens, comme il présente tout cela par saison uniquement, il n'est pas assez précis.

Un autre trouvé par Valpoirier :
Site : http://www.legumes-bio.info/


Bref, chosissez celui qui vous plaira le plus !


D'autres en parlent :
Un geste par jour pour l'environnement : Alimentation de saison
Le méli-mélo de Lullaby : Pourquoi manger des fruits et légumes de saison ?




Repost 0
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 11:59

Encore une victoire du vinaigre !!!




Il y a quelques jours, mon chéri m'a demandé si je pouvais utiliser une de mes recettes pour venir à bout de traces toutes cracra de calcaire dans les toilettes que son colocataire et lui n'utilisent jamais.

Il m'a expliqué qu'il y était allé au grattoir et que ça n'avait rien donné. Au point où il en était, il voulait bien que j'essaie. Le colocataire était assez dubitatif et lui a certifié que s'il n'y était pas arrivé avec un grattoir, il ne voyait pas très bien de quelle manière je pourrais arranger les choses.

Pour tout dire, je n'étais pas persuadée non plus de réussir. Dans la mesure où Raffa recommande bien de ne pas rayer l'émail, je me demandais s'il n'avait pas irrémédiablement abîmé l'émail et incrusté la crasse et le calcaire dans les sillons.

 

J'ai quand même décidé de tenter ma chance. J'ai fait bouillir de l'eau, rajouté l'équivalent d'un petit verre de vinaigre dedans et versé le tout dans la cuvette. J'ai laissé tremper toute la nuit et le lendemain matin, j'ai chaussé mes gants pour mettre un coup d'huile de coudre avec la brosse.

Eh ben je n'ai pas eu grand chose à faire. Les traces s'en allaient sans que j'ai beaucoup à frotter.

J'étais vraiment fière de moi et des astuces de Raffa ! Vive les produits ménagers écologiques et économiques !

 

Petit rectificatif : mon chéri me dit qu'il savait que j'allais réussir ! Bon, bonne progression de l'idée qu'on n'est pas obligé d'utiliser une batterie de produits chimiques pour l'entretien de la maison. De quel produit pourrais-je bien démontrer l'efficacité la prochaine fois ???

Repost 0
27 septembre 2006 3 27 /09 /septembre /2006 11:28

 

On gagne du terrain !!!

 

 

Mercredi, chose inhabituelle, j'étais devant la télé lorsqu'est passée l'émission Le Magazine de la Santé sur France 5.

Ils annoncent un dossier sur les règles et les protections périodiques. Je me demande ce qu'ils pourraient bien nous raconter de plus que le déroulement du cycle menstruel, le tampon hygiénique ne rompt pas l'hymen, la serviette hygiénique a un design trop trop top ?

Eh bien j'ai été agréablement surprise. Ca a été un dossier très instructif et pratique.

 


Une première partie avec le mécanisme du cycle menstruel. L'essentiel y était, impossible de ne pas comprendre. J'ai trouvé très bénéfique qu'ils expliquent clairement que le sang des règles n'est pas sale.

 

 
(http://www.general-market.net/grossesse/images/trompe_ptit2.jpg)

 

Puis on passe aux protections menstruelles classiques : tampons et serviettes. On nous explique que rien n'oblige les industriels à expliquer de quoi ils sont composés. On apprend qu'on y trouve principalement du coton et de la viscose (moi qui croyais naïvement qu'ils n'étaient composés que de coton !).

Petite interview d'une personne décrivant de quelle manière s'insère un tampon, revenant sur le sempiternel problème de la virginité préservée malgré l'utilisation du tampon, expliquant que l'on peut dormir sans risque de sécheresse (hormis problèmes de muqueuses) et donnant quelques astuces pratiques sur l'utilisation.

Grand moment où j'ai jubilé quand un médecin a déclaré que la serviette hygiénique parfumée était une aberration médicale dans la mesure où tous les parfums sont des allergènes potentiels. Il a également rapporté le nombre colossal de femmes complètement irritées par les parfums des serviettes ou par le port trop long de serviettes en cas de faible flux. Dans ce cas, la serviette ou le protège-slip absorbe également les sécrétions naturelles vaginales destinées à lubrifier les lèvres mais également le vagin lui-même.

 

 

Là, je glisse une parenthèse militante : avec la coupe menstruelle, les sécrétions vaginales ne sont pas absorbées et peuvent tranquillement remplir leur rôle.

 

 
(http://monde-de-bebe.com/images/zoom/grd/natra2.jpg)

 

Retour sur le plateau, Michel Cymes montre des serviettes et tampons en coton biologique. Il explique que l'on peut s'en procurer dans les magasins bio mais qu'ils sont en moyenne 15 % plus chers que les protections menstruelle vendues par les 3 grands groupes se partageant le monopole du marché (euh... je connais Tampax, Vania, Nett mais si ça se trouve, ils appartiennent tous au même groupe. Avez-vous des infos dessus vous ?). Quant aux 15% plus cher, en ce qui concerne les tampons, je me rappelle que j'avais choisi de préférer ceux issus de l'agriculture biologique car il n'y avait pas de différence de prix. Peut-être que j'étais tombée sur le bon magasin ou qu'ils ont fait une très grosse généralité.

 



Là-dessus, et là, j'étais assez ébahie, il embraye sur les éponges naturelles ou mensis que l'on peut utiliser comme des tampons. A couper selon la morphologie de chacune, à renouveler tous les 6 mois à un an, à stériliser après utilisation. Par contre, il parle d'y coudre un fil pour pouvoir les enlever facilement (fil de pêche) ça me paraît assez rude et dangereux quand même.

 



 
(http://www.oasisdesign.net/health/moon/new.htm)




Et enfin, Marina Carrère d'Encausse présente une autre alternative aux tampons : la coupe menstruelle !!!!!!

Vous imaginez bien que je l'attendais au tournant ! Très bien expliquée la coupe : silicone de grès, méthode de pliage démontrée, lavage, désinfection avec de l'extrait de pépins de pamplemousse, utilisable plusieurs années, 28 €.

Rien à reprocher si ce n'est les blagues idiotes de son compère à côté. Mais enfin, les hommes sont souvent très gênés dès qu'on aborde le sujet des règles donc on va passer là-dessus.

 


N'empêche, je suis super super super contente !!! La coupe menstruelle, bon OK, les protections menstruelles alternatives sortent enfin de l'ombre médiatique !!! Et voilà pour rabattre le caquet de tous ceux qui rétorquent souvent que des objets si géniaux dont on n'entend pas parler à la télé sont forcément louches ! Et voilà pour ces fameux trois grands groupes industriels qui vont devoir faire une place aux autres types protections menstruelles !

Regonflée à bloc après cette émission la Kinoui !!!

 

Bon, je pense qu'il doit être possible de revoir ou de lire cette émission via le site de France 5 mais vu qu'il s'agit d'une émission quotidienne, je ne sais pas sous s'il en restera grand chose. Et malheureusement, je ne pouvais pas poster cet article immédiatement après l'émission. Grr !!! J'enrage contre mon sevrage forcé d'internet !!!

Repost 0
31 août 2006 4 31 /08 /août /2006 15:40
Manger des fruits et légumes de saison


Il s'agit d'une de mes bonnes résolutions de l'année.
C'était quelque chose que je ne faisais pas avant, tout simplement parce que je ne connais absolument pas les saisons correspondant aux différents légumes et fruits que j'aime. Quand vous avez très longtemps mangé des produits importés (difficile de trouver des poires au marché du coin quand on vit aux Antilles par exemple), vous avez du mal à repérer à quel moment le dit-produit est hors-saison.
Depuis que je vis en France, je passe plus de temps sur les marchés et je me rends compte de la variation dans les fruits et légumes sur les étals. J'ai également constaté que :

  -  Les fruits et légumes de saison sont moins chers (sauf quand vous avez eu un mois de juillet sec et un mois d'août pluvieux...)

  -  Les fruits et légumes de saison sont plus savoureux : gorgés de vrai soleil ils battent à plate couture ceux qui ont poussé en serre

  -  Les fruits et légumes de saison n'ont pas nécessité  de longs transports ou des serres chauffantes coûteux en énergie et ne sont donc néfastes pour l'environnement

  -  Les fruits et légumes de saison permettent d'acheter local et donc de soutenir un développement économique durable



C'est donc décidé, je vais faire mon possible pour acheter local et de saison. Quand ça ne sera pas possible, j'essaierai les conserves.
Le seul point qui me pose problème, c'est la consommation de produits qui sont exotiques pour certains mais constituent des aliments de base pour moi. J'ai par exemple grand plaisir à me faire une bonne platrée d'ignames avec patates douces, bananes jaunes, haricots rouges et poulet. Ceux qui ont vécu aux Antilles en ont certainement comme moi la nostalgie.  Je me vois mal n'en manger que lorsque je serai aux Antilles. Quand j'arrive à en trouver, je saute sur l'occasion. Il y a quand même une chose qui aide, c'est qu'ils remplissent exactement les caractéristiques des produits non locaux que j'ai cités plus haut : ils coûtent très cher et sont un peu moins savoureux. Cela permet de n'en acheter que rarement. J'ai donc encore du travail à faire sur ce plan.

Pour m'aider dans mes achats, puisque je ne connais rien des saisons des fruits et légumes, j'ai recherché et trouvé des calendriers :

Le plus pratique selon moi, que l'on peut plier et glisser dans son sac. Utile quand on fait ses courses : Calendrier suisse
(il ne diffère pas énormément du notre et pour affiner ma connaissance des saisons, le marcher est parfait !)
Site : http://ernaehrung.coop.ch/abc/default-fr.html

Simple, basique avec les fruits et légumes les plus consommés, de Consodurable.org (je me vois bien l'afficher sur mon réfrigérateur) :
Site : http://www.consodurable.org/index.php

Ludique avec le dessin de chaque fruit ou légume :
Site : http://www.10parjour.net/site/pages/home/index.php
Petit hic à mon sens, comme il présente tout cela par saison uniquement, il n'est pas assez précis.

Un autre trouvé par Valpoirier :
Site : http://www.legumes-bio.info/


Bref, chosissez celui qui vous plaira le plus !


D'autres en parlent :
Un geste par jour pour l'environnement : Alimentation de saison
Le méli-mélo de Lullaby : Pourquoi manger des fruits et légumes de saison ?




Repost 0
25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 08:43
Guerre à la crasse des toilettes





Grâce à Raffa, tout le monde sait maintenant que le meilleur ami des toilettes, c'est le vinaigre.
En nettoyage hebdomadaire ou après la grosse commission, on peut utiliser sa recette.

J'avais quand même un problème avec la texture un peu trop liquide.
En effet, j'avais des colocataires un peu moins vigilantes que moi (suis pas non plus une fée du logis mais comme on pose ses fesses à cet endroit quand même, ça me rebute). Quand je rentrais après une ou deux semaines d'absence, il m'arrivait souvent de trouver une jolie couche de crasse noire (bon, j'exagère, elle était seulement marron) juste sous le rebord d'où sort l'eau.
Du coup, le nettoyant un peu trop liquide ne faisait pas mon affaire. Raffa m'avait suggéré d'imbiber du papier toilette avec le nettoyant afin de la plaquer sous le rebord mais ça ne me convenait toujours pas.

J'ai donc pensé au savon de Marseille. Sa texture une fois chauffé n'est pas aisée à maîtriser mais il peut être pratique justement dans ce cas où j'avais besoin d'un liquide un peu visqueux qui resterait plus longtemps sur la paroi.

Voici donc la recette que j'ai retenue :

2 cuillères à soupe de savon de Marseille râpé (revient moins cher que d'acheter des paillettes)
1/2 litre d'eau
1 petit verre de vinaigre (pour le côté désinfectant mais c'est même plus moussant sans)
5 gouttes d'HE d'arbre à thé
5 gouttes d'HE de citron
5 gouttes d'HE d'eucalyptus radiata


Il faut faire chauffer l'eau et y faire fondre le savon. Prolonger le chauffage encore 5 mn et laisser tiédir. Mettre le liquide dans un flacon de nettoyant WC caca beurk que vous aurez récupéré chez un de vos amis (l'embout recourbé permet d'appliquer du produit sous le rebord des toilettes). Attendre que le liquide ait plus ou moins figé, ajouter le vinaigre (facultatif) et faire l'appoint en eau froide. Fermer le flacon et et secouer à mort. C'est prêt !!! :o)

Pouvez donc maintenant appliquer le produit sous le rebord des toilettes, attendre 1/4 d'heure qu'il fasse effet puis brosser.


Qui c'est qui va vous remercier ?


Repost 0